écoles de gaming

Le problème avec les écoles de gaming/esport

Depuis plusieurs années, on voit sur Internet beaucoup de nouvelles écoles de gaming qui proposent des formations axées sur les jeux vidéo, notamment sur l’e-sport, une discipline en train d’exploser et de se structurer. Mais ces écoles sont-elles fiables, et apportent-elles réellement des compétences à leurs élèves ? Essayons de trouver une réponse.

Les jeux vidéo, une passion pour beaucoup de jeunes

Les jeux vidéo sont une passion pour énormément de jeunes. On peut commencer et baigner dans les jeux vidéo très tôt, ils peuvent nous accompagner toute notre adolescence et nous prendre beaucoup de temps. Certains deviennent tellement fans d’un jeu qu’ils essaient de faire de la compétition sur ce dernier, parfois réussissent à se qualifier pour les plus grands tournois. On peut prendre comme exemple les nombreux adolescents (tous au-dessus de 13 ans) qui se sont qualifiés pour la World Cup de Fornite, qui se déroulera les 27 et 28 juillet. 

jeux vidéo passion

Des élèves perdus dans leur orientation

Choisir le métier que l’on veut faire dans sa vie est extrêmement compliqué, surtout lorsqu’on a à peine 18 ans et qu’on ne pense par forcément à notre avenir à grande échelle. Si l’Education Nationale vise à guider au mieux et le plus tôt possible les élèves, les détracteurs argumentent en disant qu’il y a une précarisation de l’orientation des élèves, la faute à un manque de budget et aux réformes. En effet, les réformes récentes ont mis en place ParcourSup, la plate-forme pour les études supérieures ainsi que la suppression progressive des psychologues de l’Education Nationale (anciennement conseillers d’orientation). Avec tous ces chamboulements et la mutliplications des formations proposées, les écoles de gaming ont tout intérêt à attirer les élèves perdus en leur faisant miroiter une formation différente, en rapport avec les jeux vidéo ou l’e-sport. 

écoles de gaming

Qu’est-ce les écoles de gaming/e-sport ?

Ces écoles de gaming proposent des formations différentes. Tout d’abord, on peut distinguer deux disciplines : l’e-sport et le streaming.

Certaines écoles sont davantage axées sur l’esport et forment leurs élèves à devenir des joueurs professionnels de tel ou tel jeu, en les accompagnant avec des coachs spécialisés, des cours sur la stratégie, le mode de vie, les compétitions, etc. Elles montent de réelles équipes et accompagnent les élèves lors des compétitions.

Ensuite, d’autres écoles vont être plus éclectiques. Si elles proposent des formations sur l’e-sport et comment devenir un joueur professionnel, elles vont aussi apprendre aux élèves à gérer un stream sur Twitch, comment régler tel ou tel paramètre, comment gérer les partenariats, apprendre à gérer la communauté (community management), le montage vidéo, le graphisme, ou encore comment monétiser et vivre du streaming. On peut parfois trouver l’apprentissage des bases du code également ou encore du journalisme sportif, cela dépend des écoles.

écoles de gaming 

 

 

Des scandales dans les écoles de gaming/e-sport

Le problème avec les écoles de gaming, c’est qu’il y a eu des scandales récemment, qui tâchent leur business, et qui font fermer ces écoles, tuant la réputation d’écoles qui souhaitent réellement apporter quelque chose au domaine. 

Tout d’abord, prenons l’exemple de la The eSport Academy, dont nous avions parlé. Le 11 juin 2017, un dénommé S4CH4 sur Twitter publie un TwitLonger afin de dénoncer l’école.

Tout y passe dans son témoignage. Des locaux délabrés, des meubles à monter par les élèves. Surtout, les cours n’avaient pas lieu, alors qu’un contrat avait été signé entre les élèves et l’école. Il n’y avait pas non plus de matériel, d’ordinateurs à disposition des élèves ; il parle même d’une escort-girl qui était dans l’école. Bref, The eSport Academy s’est donc révélée être une grosse arnarque, si bien que l’école a fermé très rapidement.

the esport academy 

Second scandale, celui de la Montpellier Gaming Academy. Ce scandale, nous en avions déjà parlé sur Rotek, je vous invite à lire l’article en question. Pour résumer, la Montpellier Gaming Academy a également été dénoncée par un ancien élève, qui dit que l’école est une grande arnaque, que les directeurs ne sont pas responsables, et que par exemple, les cours de montage étaient réalisés sur papier, faute de licences pour les logiciels.

Ces scandales sont encore plus importants par le fait que ces écoles de gaming sont payantes, et les formations sont très chères, à savoir au moins 5 000 euros par an, sans compter les frais d’inscription. Elles peuvent proposer des tarifs pour les boursiers parfois, avec des prix plus attractifs. Cependant, ces écoles étant « hors-contrat » avec l’Etat, les étudiants ne peuvent souscrire aux bourses, ce qui rend l’accès à ces écoles encore plus difficile. Parmi les étudiants « escroqués », il est fort probable que certains étaient éligibles aux bourses, et ont tout fait pour rentrer dans ces écoles, qui n’étaient qu’illusion.  

montpellier gaming academy

Les écoles de gaming délivrent-elles de vrais diplômes ?

Dans le cas de la Montpellier Gaming Academy par exemple, la formation dure un an, à la fin il y a une sorte « d’examen » qui délivrerait un diplôme. Ce qui ne vous est pas dit, c’est qu’il ne délivre probablement pas de diplôme reconnu, que ce soit par l’Etat ou par le milieu. De plus, dans de nombreux cas, les crédits ECTS ne sont pas délivrés. C’est un système de points de l’Union Européenne et permet de continuer ses études par la suite, en changeant d’école. Cela permet de passer facilement d’une école à une autre tout en garantissant un réel apprentissage. 

crédits ects

Cependant, tout n’est pas noir dans cette histoire. Il existe des écoles qui délivrent de réels diplômes reconnus dans la profession, mais ils sont davantage axés sur une spécialisation d’un diplôme déjà existant. On peut prendre l’exemple de Shaunz, qui donne des cours de « management et leadership e-sportif » à l’INSEEC. Il échange avec les élèves sur son expérience, des histoires, des anecdotes, afin que les élèves apprennent et se situent sur leurs envies et leurs capacités. Si vous voulez plus d’explications, c’est ici :

Petite remarque, le fait de partager des expériences à des élèves est une bonne chose, mais le faire trop est néfaste, puisqu’ils n’en sortiront par grandis réellement, faute d’avoir acquis de vraies compétences, faites donc attention à cela également.

Pour Shaunz, les écoles de gaming ne peuvent rendre les étudiants meilleurs réellement sur un jeu vidéo, car pour devenir un joueur professionnel, il faut du talent.

Les joueurs professionnels d’e-sport sont une élite

Le problème, c’est que ces écoles de gaming vous promettent de vous rendre excellents sur des jeux vidéo, même de vous faire devenir joueur professionnel. Seulement voilà, l’e-sport est réservé à une élite. Quelqu’un d’excellent, qui a du talent, de l’avenir sur un jeu vidéo, n’ira pas dans une telle école, tout simplement parce que ce n’est pas intéressant pour lui, il préférera poursuivre sa carrière.

Le streamer et joueur professionnel Sardoche a notamment parlé de ce sujet là sur l’émission Domingo Radio Stream en collaboration avec NRJ, cliquez ici pour voir le débat. En effet selon lui, la force d’un joueur est innée, elle s’apprend difficilement. Cela est dû, toujours selon lui, à l’enfance et les expériences vécues à cette époque là. 

écoles de gaming

Par ailleurs, dans cette émission, on entend le témoignage d’un ancien élève de la Power House Gaming, qui qualifie l’enseignement de « bullshit ». Cet élève n’avait pas eu le baccalauréat, il a réussit à avoir une dérogation, ce qui normalement ne peut pas être fait dans le cas d’un vrai diplôme. Dans le cas de la Montpellier Gaming Academy, d’après nos informations, le baccalauréat n’est également pas requis pour entrer dans l’école. Pour finir sur cette émission, on a également le témoignage de Cyremix, qui était enseignant, même s’il se qualifie d’encadrant. Selon lui, les élèves ne paient qu’une salle, avec un setup permettant de streamer. Il n’est venu que pour aider les étudiants, perdus depuis trois mois déjà. 

écoles de gaming

 

Des écoles de gaming jeunes et qui s’implantent partout

La plupart des écoles dont nous avons parlé jusqu’à présent sont très jeunes, elles ont quelques années au maximum. En effet, le monde de l’e-sport ne se développe que depuis quelques années, arrive dans le grand public, commence à intéresser les banques, ce qui fait qu’on voit plein d’écoles de gaming partout, dans toutes les grandes villes ou presque. 

La plupart du temps, elles sont fondées par des gens qui s’y connaissent en jeux vidéo, mais qui ne connaissent rien à l’éducation et à la pédagogie. Dans le cas de la Montpellier Gaming Academy, que je connais le mieux, ce sont deux anciens étudiants en filière STAPS. Seul point commun : le sport et les études, mais rien au niveau de l’enseignement ou des compétences techniques. 

écoles de gaming

Voici donc une carte avec les écoles de gaming (je n’ai ajouté que les écoles qui proposent des formations spécifiques, pas celles qui proposent des spécialisations) :

Conclusion

Le problème avec les écoles de gaming, c’est qu’elles n’apportent rien. Pas de vrais cours, pas de pédagogie, si bien que parfois ce ne sont que de pures arnaques, sur quelques années au plus. Tout n’étant pas noir, certaines écoles proposent des spécialisations en e-sport avec leur cursus, le plus souvent ce sont des bachelors d’écoles de commerce. On voit également que les streamers et les joueurs professionnels sont impliqués directement dans les écoles, en tant qu’intervenants, qu’encadrants, qu’enseignants, etc. Ils ont donc un rôle à jouer dans ces écoles, afin de les rendre meilleures. 

Bref, faites attention si vous souhaitez suivre une telle formation, cela pourrait vous coûter plus que vous rapporter.

Laisse un commentaire !