Les jeux vidéo, c’était pas forcément mieux avant

On entend souvent l’expression : « Les jeux vidéo c’était mieux avant. ». Avant quoi ? Et surtout pourquoi ? C’est ce que je vais essayer de comprendre et de démonter dans cet article.

Pour structurer cet article je vais m’appuyer sur certains points qui me semblent intéressants d’un autre article, un « top », publié le 23 janvier 2017 par Urbain, aka Burnain sur le site Topito dans lequel il essaie de montrer que les jeux vidéo c’était mieux avant.

Avant, on savait apprécier les innovations graphiques

Ça l’est toujours aujourd’hui. Avec l’arrivée des graphiques en 4K, du photoréalisme, de la réalité virtuelle qui est une claque visuelle nous n’avons jamais été aussi impressionnés par les graphismes des jeux qu’aujourd’hui.

Avant, les jeux vidéos étaient vraiment durs

Cette difficulté était surtout due à un problème technique. En effet, sur les consoles, jusqu’à la génération MegaDrive/Super NES, il n’y avait pas la possibilité de sauvegarder une partie. Si on éteignait (parfois par mégarde) la console, on devait tout recommencer depuis le début. L’autre argument mis en avant par ceux qui défendent cette idée est qu’aujourd’hui les jeux vidéo ressemblent plus à des films interactifs. Peut être pour certains, mais par exemple la trilogie des Dark Souls est mondialement connue pour sa difficulté extrême !

Avant, on jouait sans temps de chargement (ou presque)

Pour certains, les temps de chargement des différents écrans lors du démarrage d’une console et d’un jeu sont très longs, avec souvent des mises à jour intempestives. Qui vous a ordonné de connecter votre console à Internet ? On peut très bien jouer sans connexion à ce que je sache. Et rappelez-vous des temps de chargement de la bonne vieille PlayStation !

Avant, les musiques étaient meilleures

Beaucoup de joueurs préfèrent les musiques au ton bien électronique, la faute à des cartouches avec un espace de stockage contraignant. Ecoutez les musiques que l’on peut retrouver aujourd’hui, des musiques épiques de Skyrim qui vous mettent en transe à la radio à plusieurs station de GTA V. Désormais, la musique est vraiment adaptée au jeu auquel vous jouez.

Avant, il n’y avait pas les DLC

DLC, de downlable content, ou contenu téléchargeable en anglais sont des extensions que vous pouvez acquérir gratuitement ou avec un micropaiement. Beaucoup les lynchent à cause du fait qu’ils soient la plupart du temps payants. Ils restent avant tout des extensions, et ne sont donc pas indispensables pour pouvoir jouer.

Avant, le jeu vidéo n’était pas commercial

Avant, le jeu vidéo était fait par des gens qui n’attendaient pas gagner des mille et des cents. Aujourd’hui, à l’heure des triples A, des blockbusters développés par des centaines de personnes, le jeu vidéo est devenu commercial. Et alors ? Du moment qu’un jeu est bon, pourquoi le diffamer ? Aujourd’hui, il y a aussi la scène indépendante, qui prend de plus en plus de place et qui déchaîne les passions.

Conclusion

Finalement, est-ce que les jeux vidéo c’était mieux avant ? Oui, et non… Il faut faire la part des choses, en effet je n’ai pas abordés certains points volontairement car ils étaient indéfendables. Si vous vous intéressez à l’évolution des consoles, je vous invite à lire cet article. Un autre fan de jeux vidéo, Mikaouel, a récemment répondu à mes questions.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

3 commentaires sur “Les jeux vidéo, c’était pas forcément mieux avant

Laisse un commentaire !