Mikaouel, un vidéaste passionné de jeux vidéo

Beaucoup de vidéastes parlent de jeux vidéo sur Internet. Mikaouel aussi, mais il a choisit d’en parler. En effet il est plutôt bavard et aime donner son avis dans des chroniques qui parlent d’un thème, une information qui fait débat avec en fond un gameplay d’un jeu vidéo ! Notre cher Mikaouel aux presque 5 millions de vues a récemment accepté de répondre à mes questions, voici son interview.

– Bonjour Mikaouel, pourrais-tu te présenter et raconter ce que tu fais dans la vie à nos lecteurs ?

Hey ! Je m’appelle Mickaël, j’ai 23 ans et je suis youtuber depuis… bien trop d’années pour donner le nombre exact, je crois. Ma chaîne principale parle de jeux vidéo, mais je fais également quelques éditos sur le football sur une chaîne secondaire nommée Talk My Football.

Pour la vie hors Youtube, je suis étudiant en communication et marketing, actuellement en seconde année de Master. J’effectue mes études en alternance dans une agence webmarketing.

– Depuis quand joues-tu aux jeux vidéo et par quoi as-tu commencé ?

Je joue aux jeux vidéo depuis mon plus jeune âge, j’ai pour ainsi dire grandi avec une manette dans la main. J’ai commencé avec Crash Bandicoot 2 sur la Playstation de ma soeur. Mes premiers jeux sont surtout des jeux de plateforme sur la console de Sony.

– D’où t’es venue ta passion pour les jeux vidéo ?

Difficile à dire étant donné que j’ai toujours eu cette passion au cours de ma vie ! La variété du média sûrement, à chaque période de ma vie où ma passion des jeux vidéo a légèrement décrue, j’ai appris à connaître des nouvelles facettes de ce média. J’ai eu des périodes où je ne jouais qu’à des jeux de plate-forme, de course, d’autres où je me concentrais sur des MMORPG. Entre un jeu coop basé entièrement sur son gameplay et des expériences solo plus narratives, il y a un monde. C’est sûrement ça qui m’a permis de continuer à jouer autant malgré le fait que ma vie ait beaucoup changée.

– Comment enrichis-tu ta culture des jeux vidéo ?

La presse, principalement. Bien évidemment, j’ai joué à énormément de titres mais ce n’est sûrement pas de là que vient ma base culturelle sur le média. Comme beaucoup, je n’avais la possibilité de jouer qu’à un nombre limité de jeux durant mon enfance et mon adolescence. Un jeu pour Noël, un pour l’anniversaire, un avec l’argent de poche, et après on se débrouille le reste de l’année avec l’occasion et la revente de jeux. Bref : loin des soldes Steam qu’on connaît actuellement où on peut se retrouver à remplir sa bibliothèque pour une bouchée de pain.

Playstation Magazine, Joypad, Jeuxvidéo Magazine, PSM2, c’étaient un peu les magazines de mon enfance, beaucoup de Sony d’ailleurs. Par la suite, un peu plus large, je retiens notamment les podcasts à thème de Gameblog qui m’ont énormément apporté. L’histoire du développement d’un jeu, des grands noms du jeux vidéo, etc, ça ne s’apprend pas en jouant simplement aux jeux !

Maintenant, pas mal de podcasts (ZQSD, si il ne fallait en citer qu’un), la presse évidemment, mais aussi des bouquins de chez Pix’n Love ou le boulot de certains youtubers.

– Quels sont les genres de jeux qui te plaisent le plus ?

Dur à dire… Je pense que je dois changer d’avis tous les six mois, j’ai des goûts assez hétéroclites. Si je devais faire une moyenne, je dirais que je suis quand même un gros consommateur de FPS et de jeux d’action/aventure. J’ai un amour particulier pour les jeux de plate-forme mais c’est un genre malheureusement assez rare aujourd’hui. Pour prendre le problème dans le sens inverse, je dirais que c’est sûrement les jeux de combats qui suscitent le moins d’enthousiasme chez moi aujourd’hui.

– PC ou console ?

Depuis quelques années, je suis passé au PC, mais j’ai longtemps été un joueur console. On a beau dire que le jeu PC ne représente pas un coût, le prix d’entrée était quand même un frein pour moi quand j’étais adolescent. Aujourd’hui, avec la simplification du jeu sur PC et la montée de plateformes comme Steam je me devais de l’essayer. En plus, j’avais envie de jouer un peu plus à des jeux de stratégie, de gestion, à des MMO… Ce sont quand même des genres majoritairement présents sur PC.

– Qu’est-ce qui t’as motivé à te lancer sur YouTube pour parler de jeux vidéo ?

Mes motivations ont pas mal changées depuis le début. Au départ, c’était tout simplement pour m’amuser. C’est bête à dire, mais je suis quelqu’un de bavard. Donc faire des vidéos m’amusais beaucoup. Aujourd’hui, même si j’y trouve encore beaucoup de plaisir, c’est avant tout pour transmettre un avis. L’envie de faire passer des opinions, c’est le moteur de ma chaîne YouTube !

– Comment as-tu acquis cette capacité de critique et de réflexion que l’on voit beaucoup dans tes vidéos ?

Déjà, cela n’engage que toi : en considérant ça comme un fait, j’aurais l’air d’avoir un boulard monstrueux ! Haha !

Autant je ne lisais quasiment que de la presse Pro Playstation quand j’étais jeune et naïf, autant aujourd’hui j’adore lire des discours contradictoires. Cela dépasse d’ailleurs le cadre du jeu vidéo : en politique, sport, presse culturelle au sens large, j’ai pour habitude de lire des canards aux opinions assez opposées pour essayer de me faire mon propre avis.

Sur Youtube, on voit beaucoup de « gourous ». Des personnes déballant leur discours comme si ils possédaient la science infuse, d’autant plus lorsqu’elles sont encouragées par une communauté formant un microcosme validant chacun de leurs propos. J’ai horreur de ça, j’ai peur de devenir ça, et je me réjouis de voir autant de débats dans l’espace commentaires de mes vidéos parce que je me dis qu’on en est heureusement pas là. J’essaye donc d’être prudent dans mes propos, de ne pas oublier que je dis parfois de la merde. Le truc amusant, c’est de relancer une vidéo datant pas mal et de me rendre compte que j’ai complètement changé d’avis depuis. Cela aide beaucoup à relativiser ses propos, ça pousse à essayer de prendre de la hauteur. Après, avec succès ou non, c’est aux viewers de le dire ! 😛

– Quels sont tes prochains objectifs pour ta chaîne YouTube Mikaouel ?

Aucun ? Hahaha !

Je sais que c’est une réponse décevante mais honnêtement je ne vise rien particulier. Si les choses pouvaient continuer telles qu’elles le sont actuellement, ça m’irait parfaitement. La possibilité d’échanger quand je le souhaite avec une audience intéressée par les sujets que je traite et intéressante par ses réponses. Cela peut sembler démagogique de dire ça mais n’importe quel youtuber ayant passé des heures à répondre aux commentaires pourra vous le confirmer je pense. Avec une communauté cool, c’est une chance rare, ça donne du sens aux vidéos et c’est surtout un plaisir d’apprendre des choses grâce aux retours qu’on a.

Ce n’est peut être pas l’objectif le plus ambitieux du monde, mais c’est celui qui me rend heureux ! 🙂

Vous pouvez retrouver Mikaouel évidemment sur sa chaîne YouTube, mais aussi sur ses réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, Instagram. Il est aussi très actif sur SensCritique, sur lequel il donne son avis sur des jeux vidéo ou des films.

Grâce à Mikaouel notamment, YouTube est en effet devenu ma deuxième télévision.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

2 commentaires sur “Mikaouel, un vidéaste passionné de jeux vidéo

Laisse un commentaire !