smartphones

Les smartphones vont-ils tuer les consoles portables ?

Les smartphones prennent de plus en plus de place dans nos vies, ils sont en constante amélioration au niveau des performances ; de plus, l’offre des jeux mobiles ne cesse de s’accroître, aussi bien en quantité qu’en qualité. Le smartphone étant un objet portable, ne deviendrait-il pas le parfait remplaçant des consoles portables ? Éléments de réponse dans cet article.

Les smartphones, objets du quotidien

Aujourd’hui, presque tout le monde possède un smartphone. Il es fort probable que vous, derrière votre écran, teniez un smartphone dans votre main. Au fil du temps, ils sont devenus de plus en plus performants, sont parfois plus puissants qu’un ordinateur et peuvent faire tourner des jeux vidéo toujours plus beaux graphiquement.

Voici ci-dessous un graphique montrant l’évolution des ventes de smartphones dans le monde. On y voit clairement une forte augmentation de 2010 à 2016, avec une stabilisation depuis. Cela vient confirmer le fait que le smartphone représente un objet très important dans le monde, y compris donc dans le monde du jeu vidéo.

smartphones

Des smartphones qui s’improvisent consoles portables

Depuis un an et demi, certaines marques de smartphones s’intéressent au marché du gaming sur smartphones. Cela passe par des smartphones au design assez prononcé voire agressif, et bien sûr des performances au niveau du processeur de de la RAM impressionnantes, on peut noter l’utilisation de services spéciaux également. Par exemple, on peut parler du Razer Phone, qui faisait du bruit déjà en octobre 2017, qui est endu aujourd’hui pour 599,90€ sur Amazon. Sa seconde itération, apparue un an plus tard environ qu’est le Razer Phone est disponible pour 849,99€. A l’IFA 2018 à Berlin, Honor a dévoilé le Play, avec un bon rapport qualité/prix. Enfin, on peut parler du Asus Rog Phone, vendu pour 899€.

L’essor des jeux mobiles

Le premier smartphone grand public est l’iPhone, sorti en 2007. Déjà à l’époque, on y trouvait quelques jeux mobiles. Auparavant, il y en avait déjà, comme le Snake du Nokia 3310. Depuis, cela a bien changé. En effet, le jeu vidéo sur support mobile est devenu une réelle industrie. Difficile de compter le nombre de jeux vidéo sur le Google Play Store ou l’App Store, tout ce que l’on sait c’est qu’ils se compteraient en millions. Tout le monde aujourd’hui peut partir d’une idée (inexistante ou non) pour créer son propre jeu mobile et le poster sur les magasins d’applications. C’est donc naturellement sur les smartphones qu’on trouve la scène indépendante de développement de jeux vidéo la plus importante, car la liberté y est presque totale et que les moyens de rentabiliser un jeu sont les plus simples (tarif bas, achats intégrés, publicité).

smartphones

Les jeux mobiles deviennent également de plus en plus performants, plus beaux graphiquement, plus complets, et surtout de meilleure qualité. Finie l’époque du jeu pour attendre le bus, désormais l’heure est aux genres multiples et à la diversité. Si au début les contrôles étaient très hésitants, les tests réalisés ont permis d’optimiser le façon dont on joue pour la rendre plus ergonomique. De plus, rien ne nous empêche de jouer avec un clavier ou encore une manette.

Bien évidemment, avec l’essor des jeux mobiles et des smartphones, les éditeurs de jeux vidéo s’y intéressent, et voient là un support supplémentaire sur lequel développer des jeux. Par exemple, Rockstar a adapté cinq opus de la célèbre saga Grand Theft Auto : San Andreas, Vice City, Liberty City Stories , III et Chinatown. On peut également noter que Nintendo a sorti trois jeux, à savoir Super Mario Run, Animal Crossing Pocket Camp et Fire Emblem Heroes, qui ne sont cette fois-ci pas des portages (bientôt Mario Kart !). Jeu à succès sur smartphones, c’est Fallout Shelter, opus mobile et très différent des autres jeux, qui contrairement aux autres opte sur un jeu de gestion plutôt que d’aventure. Enfin, en août dernier c’est le célèbre titre d’Epic Games Fortnite qui a fait son entrée sur Android, après avoir été disponible sur iOS quelques mois auparavant. Les éditeurs montrent ici un réel intérêt, et dans le cas de Nintendo par exemple, acceptent de passer sur un mode de jeu gratuit avec des achats intégrés. Ils acceptent également de porter/d’adapter des licences très iconiques, afin évidemment de ramener un maximum de joueurs.

Si ce n’est pas déjà le cas, l’industrie des jeux vidéo sur smartphones sera bientôt plus importante que celle des consoles portables.

fortnite

Les ventes de consoles portables en baisse

Lorsqu’on regarde sur Wikipédia la liste des consoles de jeux vidéo les plus vendues, on voit que les consoles portables les plus vendues sont la Nintendo DS, la Game Boy, la Game Boy Advance, la PlayStation Portable, la Nintendo 3DS, et la PlayStation Vita entre autres. Ici, je ne vais m’intéresser qu’à la Nintendo DS, la Nintendo 3DS, la PlayStation Portable et la PlayStation Vita.

La Nintendo DS est sortie en 2004 et a été vendue à 154,9 millions d’exemplaires dans le monde. La Nintendo 3DS est sorti en 2011 et s’est écoulée à 74,84 millions d’exemplaires, soit environ deux fois moins que la DS précédente.

smartphones

La PlayStation Portable (ou PSP) est sortie en 2004 également et s’est vendue à 80,82 millions d’exemplaires. Sa petite sœur, la PlayStation Vita, est sortie en 2011 et s’est vendue à 16,09 millions d’exemplaires.

smartphones

Ses deux exemples sont similaires grâce au dates de sortie. Dans les deux cas donc, on voit que les ventes chutent, de deux fois à cinq fois mois que la version précédente, pile au moment où les smartphones se sont démocratisés.

La Nintendo Switch, une solution ?

La Nintendo Switch est la dernière console sortie par Nintendo le 3 mars 2017. Le concept est simple et pourtant il fallait en avoir l’idée : une console hybride entre console portable et console de salon. Et c’est devenu un succès mondial, grâce également un catalogue de jeux très bons et qui resteront dans l’histoire du jeu vidéo. En deux ans environ donc, elle s’est vendue à 32,27 millions d’exemplaires à travers le monde, toujours selon Wikipédia. Opération réussie pour Nintendo dont la Wii U s’était vendue à « uniquement » 13,97 millions d’exemplaires. En effet le concept de console hybride était présent, mais malheureusement très timide, ce qui a donné un concept très confus et par forcément bien utilisé par les développeurs de jeux.

Conclusion

Oui, en effet, je pense que l’on peut dire que le marché des consoles portables est mis en danger par les smartphones et l’essor des jeux mobiles, qui deviennent toujours meilleurs et qui intéressent les géants de l’industrie. Cela se confirme par la baisse des ventes et de l’intérêt envers les consoles portables. La Nintendo Switch et son concept hybride sont peut être une solution, à confirmer avec le temps.

Alors, smartphones vs consoles portables, est-ce que l’un des deux sortira vainqueur ou les deux cohabiterons ?

Laisse un commentaire !