5G

5G : vers une mise en place des sites pilotes

Avant la commercialisation de la 5G dans l’Hexagone, les entreprises concernées continuent leurs expérimentations tant et si bien que la mise en place des sites pilotes est prévue pour 2018 et 2019.

Des sites pilotes en vue de l’arrivée de la 5G

Avant son arrivée en 2020, les expérimentations menées depuis quelques années sur la 5G par des enseignes comme Bouygues Telecom ou Orange sur la 5G sont sur le point de porter leurs fruits. En effet, cela fait quelques années qu’elles ont obtenu de la part de l’Arcep les autorisations nécessaires pour réaliser ces expérimentations. Aussi, pour 2018 et 2019, celles-ci doivent aboutir à la mise en place de sites pilotes dédiés à la 5G, témoignant d’une certaine accélération du processus. L’information émane de Sébastien Soriano, le président de l’autorité concernée, signifiant le début de l’appel à candidatures lancé aux industriels.

5G

Des sites fonctionnels

Il a effectivement précisé qu’Acerp compte lancer des pilotes grandeur nature, techniquement opérationnels, mais aussi fonctionnels dans leur aspect commercial. Pour cela, L’Autorité a déjà identifié dix métropoles dans lesquelles des fréquences sont disponibles dans la bande de 3,5 GHz. Aussi, il s’adresse aux entreprises susceptibles de s’y intéresser comme les opérateurs de téléphonie mobile par exemple ou les autres excellant dans d’autres domaines, mais en rapport avec.

En effet, pas plus tard que l’année dernière, l’Autorité des télécoms a déjà fait savoir son intention de réorganiser la bande de fréquence 3,5 GHz qui accueillera les services mobiles de 5G. Elle a également dit avoir identifié une sous-bande de 80 MHz pouvant servir à la réalisation de pilotes 5G des entreprises en faisant la demande. Toujours selon, lui, six villes sont propices à ces expérimentations dont Saint-Étienne, Nantes, Lyon, Lille, Le Havre et Grenoble.

5G

Sur le plan politique

Alors que la 4G pourrait remplacer le Wi-Fi, côté politique, les ministres responsables ont validé une feuille de route relative au déploiement de la 5G dans le continent européen. Pour 2018, un Code européen des communications électroniques doit être adopté par le Parlement et le Conseil en plus d’une clarification de Bruxelles portant sur les procédures de libération du spectre au profit de la 5G.

5G

Laisse un commentaire !