elon-musk-40-millions-dollards

Elon Musk : son scandale au prix de 40 millions de dollars

Twitter le 7 Août dernier, Elon Musk voudrait se rétracter et mettre le groupe Tesla en bourse. Sur ce, il envisageait d’atteindre les 420 dollars par action. Autrement, il prétendait une sécurité des financements nécessaires. Pourtant, le tweet de ce PDG n’avait pas rassuré la SEC (Securities and Exchanges Commission). Il s’agissait d’un acte fourbe car en fin du compte, il n’y avait aucun investisseur. Cette affaire de tromperie coûtera cher à ce patron qui, non seulement, va payer une amende rondelette, mais également, perdra un grand privilège au sein de son empire.

Une amende de 40 millions de dollars pour Elon Musk

Le tweet faisait suite en une action en justice. Suite à une enquête effectuée par la SEC, il a été prouvé que cette annonce du numéro un de Tesla était juste malintentionnée. Cette somme serait à titre de récompense aux investisseurs induits dans ce trucage malveillant. Une moitié, dont 20 millions, sera rétribuée par Musk en personne et l’autre par le groupe Tesla. Effectivement, la pénalité était lourde, car la SEC estime l’importance de la bourse et de la spéculation. Autrement, les investisseurs abusés ont reçu un véritable coup dur dans cette affaire Tesla.

amende 40 millions dollairs elon musk tesla

Effondrement de la carrière du numéro de Tesla

Pour éviter le pire, Elon Musk accepte un accord à l’amiable au sein de l’entreprise. En effet, une poursuite judiciaire entraînerait par la suite et indéniablement, sa destitution en tant que PDG de l’entreprise. A l’amiable, le Président de l’empire Tesla avait accepté de nommer deux directeurs et céder la place de la Présidence du conseil d’administration pour trois ans successifs. Ainsi, un comité pour le contrôle de sa communication sera désormais formé. Les tweets, les annonces ainsi que la correspondance avec les investisseurs iront donc passer sous surveillance pour ce grand milliardaire. Suite à cet accord, il pourra rester PDG.

tesla-actions-chute-libre

Incorrigible de nature ?

Elon Musk n’aurait-il pas retenu cette leçon ? L’amende de 20 millions de dollars n’avait pour lui aucune importance ou n’avait-on pas réussi à superviser sa communication ? Trois jours seulement après ces effets de scandale, le PDG de Tesla est de nouveau sur Twitter. Son message était caché derrière la diffusion d’une chanson de « Naughty by Nature ». Par rapport à cela, Musk s’affirmerait-il être naturellement vilain et né pour désobéir ? D’ailleurs, le message n’a pas encore fait le choc sur le web malgré des licenciements chez Tesla.

Une mauvaise image

Avant ce scandale, les abonnés d’Elon Musk sur les réseaux sociaux n’ont pas tracé en lui une bonne représentation. Malgré les succès de ce milliardaire d’origine sud-africaine dans son parcours et de l’entreprise qu’il avait fondée et dirigée, il ne conservait pas une bonne réputation en main. Effectivement, ces images,  fumant un bout en live, circulent sur le web. Ce scandale de Twitter l’avait ainsi dénigré, en notoriété, carrière et autorité au sein de son groupe. Pourtant, son dernier message marquerait-il un aveu, une demande de pardon ou la poursuite de la bataille ?

Laisse un commentaire !