Aujourd’hui, la plupart des smartphones Android se ressemblent. Tous ? Non, le Nothing Phone (2) existe : si sa proposition est assez similaire aux autres, son design ne l’est pas, son interface non plus. Ce qui peut faire un très joli cadeau de Noël !

Jusqu’au 24 décembre, c’est le calendrier de l’Avent sur Rotek : notre RotekAdvent 2023 ! Chaque jour : une idée-cadeau tech pour Noël à offrir à vos proches, ou à vous-même ! 🎅

La fiche technique du Nothing Phone (2)

  • Écran :
    • Amoled de 6,7 pouces, LTPO
    • Corning Gorilla Glass
    • HDR10+
    • Définition de 2412 par 1080 pixels, 394 ppp
    • Luminosité maximale de 1600 nits
    • Taux de rafraîchissement entre 1 et 120 Hz
  • Mémoire :
    • 128, 256 ou 512 Go de stockage
    • 8 ou 12 Go de RAM
  • Dimensions :
    • Hauteur : 162,13 mm
    • Largeur : 76,35 mm
    • Épaisseur : 8,55 mm
  • Poids : 200,68 g
  • Performances :
    • SoC Snapdragon 8+ Gen 1 (4 nm)
    • 1x X2 Prime 3.0GHz 3 x A710 2.5GHz 4 x A510 1.8GHz
    • GPU : Adreno 730
  • Photographie :
    • Capteur principal Sony IMX890 de 50 Mpx
    • Capteur ultra-grand-angle Samsung JN1 de 50 Mpx
    • Capteur selfie Sony IMX615 de 32 Mpx

Le smartphone existe en deux coloris : noir ou blanc.

Un design original avec des LED à l’arrière

Sa version précédente, le Nothing Phone (1) dont nous vous parlions l’année dernière (et qui reste d’actualité) proposait déjà un design assez original. Ici, la recette a été améliorée pour monter en gamme. Le dos est toujours transparent, mais bombé, avec une disposition des LED qui a changé. Ce système de LED s’appelle le Glyph. Il permet d’afficher le niveau de charge lorsque l’appareil est branché, de se déclencher lorsqu’on reçoit des notifications, etc.

nothing phone (2)

Il peut même servir d’éclairage d’appoint lorsqu’on prend des photos ou qu’on enregistre des vidéos. On trouve même un témoin lorsqu’une vidéo est enregistrée : il s’agit d’une petite LED rouge au dos. Bref, de quoi avoir une belle touche d’originalité dans un marché des smartphones où les designs se ressemblent beaucoup (coucou Xiaomi). Le tout sans avoir à dépenser trop d’argent.

Ce qu’est aussi le Nothing Phone (2)

Le Nothing Phone (2), c’est aussi une puce assez puissante épaulée par 8 ou 12 Go de RAM. De quoi avoir un smartphone toujours fluide et qui permet de jouer à la plupart des jeux vidéo les plus gourmands en qualité maximale. Côté photo, c’est aussi un modèle très solide grâce à des capteurs réputés pour leur qualité. De quoi en profiter au maximum avec un très bel écran Oled, dont le taux de rafraîchissement peut descendre à 1 Hz pour économiser un peu de batterie.

nothing phone (2)

Mais le Nothing Phone (2) est encore plus que ça : c’est aussi Nothing OS 2.0, l’interface maison de Nothing, basée sur Android 13. Elle permet de personnaliser les icônes de ses applications, ajoute quelques thèmes, mais aussi des widgets bien pensés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le rapport qualité/prix du Nothing Phone (2) est assez bon.

Le dernier smartphone de Nothing est disponible à partir de 579 euros un peu partout.