fusillade

Fusillade au siège de YouTube, une femme blesse trois personnes et se suicide

Une femme s’est introduite au sein du siège social de YouTube dans la Silicon Valley vers midi mardi dernier. Elle a perpétré une fusillade, a blessé trois personnes et s’est ensuite donné la mort. Retour sur ce drame qui n’aurait pas du arriver.

Une fusillade chez YouTube

Cette femme s’est donc introduite à l’intérieur du siège social de YouTube situé au cœur de la Silicon Valley, à San Bruno, près de San Francisco. D’après un témoin, cette femme tirait sans viser une personne en particulier. Un acte dont la raison exacte n’a pas été directement citée par la police.

fusillade

Des blessés par balle

Au total cette femme aura fait quatre blessés dans cette fusillade. L’un s’est blessé à la cheville en tentant de fuir. Les trois autres victimes blessées par balles ont été transportées rapidement vers le Zuckerberg General Hospital de San Francisco. Une femme de 32 ans est dans un état « sérieux », une femme de 26 ans blessée plus légèrement, et un homme de 36 ans qui est dans un état critique.

fusillade

Une femme qui s’est suicidée

Retrouvée sans vie, et qui visiblement s’est donnée la mort. En effet la police a retrouvé son corps « portant des blessures par balles qu’elle semble s’être infligée à elle-même ». Elle a utilisé une arme de poing, un pistolet calibre 9mm pour sa fusillade. Très vite, les enquêteurs ont voulu découvrir qui était cette femme et quelles étaient ses motivations.

fusillade

Nasim Najafi Aghdam haïssait YouTube

Ces mêmes enquêteurs ont mis un nom et un prénom sur cette femme qui a commis cette fusillade : Nasim Najafi Aghdam. Elle avait 39 ans, était originaire de San Diego, une ville au sud de la Californie. Elle avait disparue le 31 mars dernier, signalée par sa famille. Ses motivations faisaient l’objet d’une enquête auprès de la police américaine. Son père a confirmé qu’elle accusait YouTube de censurer ses vidéos, elle le disait sur son site Internet. Elle gérait plusieurs chaînes YouTube, dont une nommée « Nasime Wonder1 », supprimées par Google. Sa page Facebook, sa chaîne Dailymotion et son compte Instagram ont été désactivés.

fusillade

Une baisse de ses vues et de ses revenus

Sur Internet, Nasim Najafi Aghdam s’exprimait en turc, en farsi et en anglais. Elle relatait sa vie de vegan et se revendiquait contre les violences faites aux animaux. Elle montrait d’ailleurs des vidéos d’animaux maltraités. C’est ce qui lui a sûrement valu de ne plus être mise en avant par YouTube. En quelques mois ses vues et ses revenus ont bien baissés. Nasim s’en plaignait sur son site Internet et notamment dans une de ses vidéos, nous ne donneront pas les adresses permettant d’y accéder, afin de respecter sa mémoire et car des vidéos pouvant heurter la sensibilité y sont présentes.

fusillade

Un message d’alerte

Voyant que YouTube contrôlait plus ou moins son activité, elle a voulu lancer une alerte. Sur son site Internet donc, Nasim Najafi Aghdam a publié un message qui en dit long sur ce qu’elle en pense. « La dictature existe dans tous les pays mais avec des tactiques différentes. » dit-elle. Elle parle également de valeurs bafouées, de manipulation, de liberté de discours. Elle cite même Adolf Hitler : « Faites grandir le mensonge, faites-le simple, continuez à le dire, et finalement ils le croiront ». Enfin, elle dit que « votre chaîne va grandir s’ils le veulent ».

fusillade

Du pacifisme à la fusillade

Nasim a également montré des photos de l’écran de son ordinateur montrant ses statistiques YouTube avec les dates. Une photo datée du 15 janvier 2016 montre que sa chaîne a fait 182 767 vues sur les 28 derniers jours. Une autre photo, prise le 14 octobre 2016 montre la même page, avec cette fois 94 617 vues sur les 28 derniers jours. Une autre photo montre que pour 366 591 vues, sa chaîne n’a généré que 10 centimes de dollar. Sur le message à côté, elle dit que la vidéo ci-dessous (qui devait traiter de bodybuilding) a été soumise à une limite d’âge par des employés de YouTube fermés d’esprit. Elle dit que leur but est de « filtrer mes vidéos pour réduire les vues et me décourager de faire des vidéos ».

fusillade

L’adpocalypse responsable de la fusillade ?

A plusieurs reprises YouTube a modifié son système de monétisation des vidéos. La plate-forme a même sanctionné temporairement le youtuber Logan Paul à cause des polémiques autour de lui.Cela a entraîné une baisse quasiment globale des revenus des créateurs de contenu, ainsi qu’une baisse de leur vues. On a pu voir énormément de réactions par rapport à la situation, cette femme y a participé. Mais malheureusement elle a dérapé.

Conclusion

Si c’est la censure émise par YouTube qui a poussé Nasim Najafi Aghdam a commettre cette fusillade, on peut se poser d’autres questions. Était-elle stable psychologiquement ? Comment se fait-il qu’elle ai pu se procurer une arme ? Cela relance également le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis. YouTube peut être dangereux, un gang mexicain a récemment exécuté une youtubeuse. Toute l’équipe de rédaction de Rotek apporte son soutien aux victimes et à leur famille. N’arrêtez jamais de créer.

Source :

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !