WhatsApp lance un service de partage de localisation en direct

Il y a quelques mois, SnapChat annonçait SnapMap. Aujourd’hui, au tour de WhatsApp de nous proposer un service similaire, mais plus sécurisé.

Principe

Le principe est simple : partager votre localisation en temps réel à vos contacts durant une certaine durée.

Partage de localisation WhatsApp
Partage de localisation WhatsApp

Tout simplement, rien de plus. SnapMap avait tout de même un peu plus de fonctions avec ce partage de position. Ce qui aurait été amusant et assez utile, c’est d’ajouter une fonction d’itinéraire vers les personnes vous partageant leur localisation.

WhatsApp a évidemment pensé à la sécurité, et affirme que les informations de localisation sont « chiffrées de bout en bout », comme les messages. Contrairement à SnapMap, cette fonction n’est pas activée par défaut. C’est à vous de l’activer et de choisir avec qui vous partagez votre position. Vous pouvez couper la partage à tout moment.

Désactiver la localisation WhatsApp
Désactiver la localisation

Utilité

Cette fonction vous sera utile pour informer vos proches que vous êtes en sécurité, dans la mesure où ils pourraient penser le contraire. Elle peut aussi vous aider à organiser vos rendez-vous, ou, si vous aimez tricher, trouver vos amis lors d’un cache-cache géant. (soyons inventifs !)

Dans le milieu du partage de localisation, WhatsApp reste quand même loin d’être la première application à faire ça. Il y a quelques mois, Snapchat avait lancé cette fonction, Google et Apple l’on également fait.

Et ensuite ?

WhatsApp se prépare au lancement de services facturés aux entreprises, depuis le 5 septembre. Des idées avaient été imaginées, comme des comptes certifiés pour les grandes marques et entreprises, un peu comme sur Twitter ou YouTube, et une application payante pour les entreprises.

WhatsApp for business
WhatsApp for business

Cette application payante est peut-être un premier pas vers la monétisation à l’aide de publicités, une chose que WhatsApp promettait de ne jamais faire en 2012. Peut-être à cause de sa mère, Facebook, qui s’est mise à afficher des publicités dans sa messagerie instantanée Messenger ! Nous verrons cela un jour, lointain ou proche.

Depuis mon plus jeune âge, j’adore analyser et comprendre l’informatique. Au fil du temps, ma passion a pris de l’ampleur m’obligeant de vous la partager !

Laisse un commentaire !