violente viande

Violente Viande : le compte Instagram des phrases punchlines

Découvrez Violente Viande, un compte Instagram sur lequel vous pourrez retrouver tous les jours des petites phrases avec des jeux de mots, des punchlines, qui amènent parfois à réflexion, voire controverse. Que ce soit avec finesse ou pas, Violente Viande aborde tous les sujets, sans tabous.

Violente Viande, c’est qui, c’est quoi ?

Violente Viande est un compte Instagram créé par Florian Nardon. Comme il le dit dans une interview sur Nouvelle Ecole, un podcast que je vous conseille fortement d’écouter, tout a commencé en avril 2017 :

« J’ai commencé un dimanche, je me faisais ***** chez moi. Depuis longtemps j’aimais écrire des ********* sur Facebook en statut. Ce dimanche là, je me suis dit tiens, comme j’aime la typographie, j’en ai trouvé une que j’aimais beaucoup et je me suis dit que si je la mettais en forme sur Instagram, qu’est-ce que ça va faire ? »

Bien qu’aux premiers abords on pourrait croire à des publications engagées, Florian Nardon répond que non, il ne pense pas pouvoir maîtriser assez les sujets de société, mis à part le fait de pouvoir rire de tout. Son pseudonyme d’auteur vient du fait que pour lui, nous sommes tous de la viande, et qu’il faut cesser de se vouloir supérieurs aux animaux.

En presque deux ans, Violente Viande comptabilise aujourd’hui plus de 200 000 abonnés ainsi que plus de 1600 publications, dont la grande majorité sont ces fameuses phrases à succès, toujours réfléchies, ou presque comme nous allons le voir.

Le format des publications

Une à deux fois par jour, on a droit à une image, composée d’une petite phrase, d’une expression, écrite en noir en police « vintage », style machine à écrire, sur fond blanc cassé. Des punchlines, des jeux de mots, des pensées, comme son créateur les définis. Elles peuvent être sur n’importe quel thème ou presque, car souvent certains sujets reviennent plus fréquemment : le sexe, l’amour, la musique, le cinéma, sujets de société, etc. Le tout raconté dans une langue bien familière avec une dose de quelques injures pour souligner le côté tranchant d’une punchline ou au contraire l’absurde comique d’un jeu de mot bien « franchouillard », presque paillard. Et ça marche ! Voici un petit condensé de ce que vous pouvez retrouver.

View this post on Instagram

#violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

View this post on Instagram

#violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

View this post on Instagram

#violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

View this post on Instagram

#violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

View this post on Instagram

#violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

On peut défiler le feed Instagram de Violente Viande pendant de très nombreuses minutes, sans jamais s’arrêter, sauf pour réfléchir sur certaines phrases qu’il poste.

Emily Ratajkowski racontée par Violente Viande

En plus des publications classiques du compte, ce dernier a également relaté la vie quotidienne d’Emilie, parodie évidente d’Emily Ratajkowski, mannequin très connu sur Instagram et icône respectant parfaitement les codes de la beauté dictés par les réseaux sociaux. Ces modèles récolent des millions de likes sur ce réseau social, même s’ils sont loin des quelques 50 millions récoltées par… un œuf. Du 14 août 2017 au 24 septembre de la même année, on a eu droit à des récits photos d’Emily en story Instagram avec un petit récit tout au long des photos d’elle en compagnie ou non, avec à chaque fois des petits dialogues, souvent cinglants de niaiserie et de perfection, celle qu’on affiche sur les réseaux sociaux et en particularité sur Instagram. On peut retrouver ce roman photo nouvelle génération intitulé « Emilie, femme nature »sur Tumblr.

violente viande

Je me demandais… Les questions existentielles étranges de Violente Viande

Je me demandais est un compte Instagram lancé par Violente Viande afin de poser les questions qui comptent vraiment (ou pas). Des questions posées avec la même police d’écriture, sur la même photo d’un petit enfant qui lance un regard interrogateur, à l’instar de nombreux memes sur Internet. Les questions qu’il se pose sont souvent très étranges, pas vraiment existentielles comme dit dans la biographie, et souvent absurdes, jouant sur les mots et les clichés pour créer le comique.

View this post on Instagram

#jemedemandais

A post shared by Je me demandais… (@jemedemandais) on

La vie est bonne, par Viande et Macaroni

Violente Viande a collaboré avec Lucy Macaroni, dont on avait précédemment parlé pour sa participation au livre sur le compte Instagram Ex Relou (que je vous invite également à découvrir !). Ils ont donc créé une bande dessinée reprenant les codes d’écriture de Violente Viande, mais cette fois avec de vrais dialogues davantage poussés dans des situations du quotidien, que ce soit à la plage ou dans un lit. La BD parle de sexe, de sexualité, et plus globalement de société et de la place que nous occupons, ainsi que comment voit-on ou est-on vu par les autres. Langage très cru donc, et des situations assez absurdes dans une volonté de liberté et de respect sans tomber dans l’hypocrisie ou la moquerie. La BD est disponible sur Amazon pour 15,90€ et certaines pages sont consultables gratuitement sur Internet.

violente viande
violente viande
violente viande

Bientôt la fin de Violente Viande ?

Cela fait bientôt deux ans que le compte Instagram est actif, mais alors que j’écrivais l’article, Violente Viande a publié une photo, du même format que les autres publications, disant : « Plus que 28 jours », le 4 mars 2019. Dans la description, il dit « 2 Avril=Fin(?) ». On peut d’abord se dire que tout va s’arrêter, en effet, il le dit. Dans les commentaires, c’est pareil, beaucoup pensent qu’il va arrêter d’écrire. Maintenant, il a mis un point d’interrogation entre parenthèses, ce qui signifie que peut être la fin n’arrivera pas tout de suite. De plus, la veille du 2 avril, c’est le premier avril, jour où les blagues et fake news fusent. Bref, quand on regarde le personnage, difficile de prévoir quoi que ce soit. Coup de comm’, blague ou réel arrêt, attendons d’en savoir plus.

View this post on Instagram

2 Avril=Fin(?) #violenteviande

A post shared by Violente Viande (@violenteviande) on

Conclusion

Actif depuis près de deux ans, Violente Viande n’en finit pas de nous faire rire, de nous faire réfléchir ou de nous énerver à travers ses publications une à deux fois par jour et ses pensées sans barrières, grâce aux possibilités permises par Instagram. Les possibilités sont cependant réduites car le compte Jouissance Club a été censuré, parlant de sexe trop ouvertement, un combat contre cette censure est mené par beaucoup et par Violente Viande. Va-t-il arrêter définitivement le 2 avril, nous n’en saurons pas plus aujourd’hui.

Alors, si vous souhaitez rire, je vous invite fortement à vous abonner à ce compte Instagram !

Laisse un commentaire !