Les premiers robots industriels capables de se programmer eux-mêmes apparaissent

Dans le secteur industriel, les robots modulables qui se présentent généralement sous la forme d’un bras articulé personnalisable sont devenus très fréquents. Cependant, avec l’apparition des premiers modèles capables de se programmer eux-mêmes, une nouvelle révolution semble se préparer dans le milieu de la robotique industrielle.

Une meilleure adaptation à l’homme

L’enjeu de la fabrication des premiers robots capables de se programmer eux-mêmes, c’est d’améliorer considérablement la sécurité des êtres humains qui travaillent dans la même usine. Effectivement, un robot, même extrêmement modulable, est toujours limité par sa capacité d’adaptation. Quand elle est absolument nulle, alors elle peut devenir gênante.

Voici un lien pour ceux qui souhaiterait s’initier à la programmation robotique.

Sur une chaîne de montage, un robot appliquera les gestes et les actions qu’il a été programmé pour appliquer. Résultat, il ne prend pas en compte les êtres humains autour et ne peut pas s’adapter à un éventuel problème. Résultat, c’est aux êtres humains d’être vigilants. Pour que le robot fonctionne parfaitement, ils doivent veiller à ce qu’il soit bien entretenu et qu’il ne heurte rien ni personne.

Comment fonctionne la programmation automatique des robots industriels ?

La programmation automatique d’un robot industriel est difficile à mettre en place, mais pas à comprendre. Elle consiste simplement à programmer une action globale au robot pour qu’il sache quel travail effectuer sur la chaîne de montage, mais a également intégré des centaines d’actions disponibles pour effectuer cette tâche par des moyens détournés. Ainsi, le robot peut s’adapter parfaitement aux obstacles qu’ils rencontrent et tout de même réaliser la tâche.

Cette extraordinaire capacité d’adaptation a déjà été observée sur certains modèles de robots capables de réaliser un parcours d’obstacles sans aucune difficulté. Quand elle est utilisée dans le secteur industriel, elle permet d’atteindre des prouesses de sécurité et d’efficacité. Pour le moment, tous modèles qui existent ne sont qu’à l’état de prototype, mais ils donnent un bon aperçu de ce que la robotique pourra réaliser dans quelques années.

Des robots parfaitement modulables

Pour le moment, les robots modulables s’adaptent déjà parfaitement aux chaînes de production. Néanmoins, ils ont besoin de l’intervention d’un technicien pour être installés. Ils sont alors équipés du module qui convient à la tâche qu’ils doivent accomplir et il ne reste plus qu’à les entretenir. Or, la programmation automatique est pleine de promesses pour les robots de ce genre.

Effectivement, il est tout à fait envisageable qu’un robot modulable qui peut se programmer lui-même apprenne également à sélectionner les modules les plus adaptés à ses besoins pour réaliser des tâches variées. Le travail à la chaîne des robots pourrait alors bientôt être terminé puisqu’ils seraient capables d’utiliser des outils variés pour réaliser des tâches variées.

Laisse un commentaire !