Windows

Microsoft : des systèmes Windows très simplifiés en gestation

Actuellement, Microsoft est en train de mettre au point d’autres versions modulaires de Windows 10. Elles portent le nom de Windows Core OS, Andromeda OS et Polaris.

Polaris, pour faciliter l’usage de Windows 10

En attendant que l’efficacité de son dernier système d’exploitation fasse l’unanimité, notamment au niveau du design, Microsoft souhaite moderniser encore plus son dernier système d’exploitation en en concevant des variantes. Aussi, il projette maintenant de simplifier un peu l’usage de celui-ci dans les différents terminaux de connexion. Cela passe par la conception de Windows Core OS, Andromeda OS et Polaris, d’autres versions qui doivent constituer le pilier de la future génération d’OS.

Windows

Des systèmes d’exploitation pour mobiles

Concrètement, il s’agit de systèmes d’exploitation dédiés au segment des appareils mobiles. En effet, comme Windows 10 S tarde à prouver son efficacité, Microsoft a décidé de s’engager dans une conception modulaire de ce système d’exploitation. Ce projet porte le nom de Windows Core OS, pouvant adapter les capacités du système d’exploitation aux types d’appareils existants, aussi bien l’ordinateur de bureau que celui portable et les tablettes, smartphones et consoles de jeu.

Windows

Aussi, la version mobile de Windows 10 qui porte le nom de code Andromeda OS, est destinée au futur Surface Phone. Celle qu’on appelle Polaris se dédie en outre aux ordinateurs portables, les hybrides 2 en 1 et les PC de bureau. Les joueurs inconditionnels et les utilisateurs intensifs, eux, peuvent toujours faire avec Windows 10 dans sa version habituelle. Cependant, comme elle sera conçue sur l’interface classique de Cshell, les capacités de Polaris ne satisferont que les utilisateurs du commun des mortels. Cela veut dire qu’elle ne prend en charge que la bureautique, la lecture de vidéos et la navigation sur Internet. Afin de l’alléger et de réduire par la même occasion son coût de revient, Microsoft compte se servir d’une autre innovation, ne plus se servir de l’exécution native des applications Win 32 et la remplacer par un système de virtualisation à distance. Elle ne sera donc opérationnelle que vers 2019.

Laisse un commentaire !