L’urbex, une pratique popularisée par YouTube

L’urbex (urbex = urban exploration), ou exploration urbaine est une pratique qui, depuis quelques mois voire quelques années a été popularisée par Internet, et plus particulièrement par YouTube. Voyons ensemble ce qui a rendu si populaire chez les jeunes cette activité et les conséquences qui vont avec.

Qu’est-ce que l’exploration urbaine ?

L’urbex est une activité qui consiste à visiter et explorer des lieux abandonnés construits par l’homme, lieux qui sont plus ou moins interdits et plus ou moins difficiles d’accès. Une activité propice en France notamment dans la région parisienne, très urbaine avec parfois des bâtiments abandonnés très intéressants.

Une pratique illégale

Cette pratique est bien évidemment interdite en France, même si elle n’est prohibée que par quelques décrets et arrêtés préfectoraux. La loi ne dit pas clairement qu’elle est interdite, sauf en cas de vandalisme, ce qui arrive très souvent. De plus, l’absence de panneau interdisant l’accès encourage les explorateurs à s’aventurer dans ces lieux.

Des youtubers qui influencent les internautes

Et ce n’est pas de leur faute. Dans beaucoup des cas, ils préviennent (parfois plusieurs fois) de risques de l’exploration urbaine. Ils souhaitent seulement partager leur passion à leur communauté en visitant des lieux insolites, parfois dangereux, c’est pourquoi ils restent prudents. Voyons qui sont ces vidéastes passionnés de découvertes.

Amin, un parisien polyvalent

Même s’il ne fait pas que de l’urbex, il a fait une dizaine de vidéos sur le sujet, la dernière remonte au 31 août 2016. Station de métro, rails, toits parisiens, il a fait plusieurs explorations comme celles-ci dans ses vidéos, disponibles évidemment sur sa chaîne.

Loner, un passionné d’urbex

Un youtuber qui fait aussi du geocaching, qui a visité des lieux réputés d’exploration urbaine, tel que la célèbre clinique du diable. Il apprend aux internautes à renoncer à des explorations, et évite de prendre tout risque comme dans sa dernière vidéo.

Mamytwink, des explorations notcurnes

A la base vidéaste sur Hearstone, il a pu faire connaître sa chaîne grâce à la fameuse série des explorations nocturnes. Il donne des conseils aux viewers afin de pratiquer l’urbex, et essaie de les décourager à pratiquer cette activité.

Conclusion

Cette pratique grandissante ne la conduirait-elle pas à sa propre fin ? C’est en effet la question que l’on peut se poser, étant donné qu’il y a quelques années elle était beaucoup plus secrète. Le fait que de plus plus de gens s’y mettent augmenterait les risques d’accidents et de casse. J’ai moi-même déjà fait de l’exploration urbaine, en prenant bien évidemment mes précautions et en restant prudent tout au long de l’exercice. Mamytwink rappelle d’ailleurs les principales règles et dangers de cette pratique dans une de ses vidéos.

Loner et Mamytwink sont eux aussi touchés par une chute des revenus des vidéastes, ce qui engendre une diminution de leurs vidéos d’urbex.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !