Les GAFA : qu’est-ce que c’est ?

Les GAFA sont des entreprises puissantes, telles que Google, Apple, Facebook et Amazon, générant autant voire plus d’argent que certains pays. Leur puissance est de plus en plus inquiétante et suscite de plus en plus de débats.

Beaucoup de paroles, peu d’actions

Les GAFA ont le monopole mondial de l’information en ligne, ce qui n’est pas bon pour les consommateurs. De plus en plus d’informations disparaissent des moteurs de recherche et quasiment aucune concurrence n’est là pour garder l’information libre. De plus nos informations personnelles sont souvent utilisées, revendues, pour cibler la publicité par exemple.

Alors oui cette puissance et ce monopole sont très débattus mais personne n’agis. Malgré les nombreuses alternatives aux GAFA, nous continuons à leur confier tout ce que l’on a en particulier sur nos smartphones. Nos contacts, nos photos, nos recherches, les lieux visités, ou encore les commandes vocales, tout y passe, toutes ces infos sont traitées, de manière anonyme ou non, afin « d’améliorer les services », et surtout dresser un profil plus précis de vous, pour des applications publicitaires par exemple.

GAFA

Les alternatives aux GAFA

Ici je vais donc dresser une liste non exhaustive de services plus libres et plus respectueux de votre vie privée.

Pour les moteurs de recherches j’en ai sélectionné deux :

Qwant qui est un moteur de recherche français et qui n’enregistre pas de données sur vous à la manière de DuckDuckGo son homologue qui nous vient d’Amérique. DuckDuckGo propose également une extension, que j’ai testée sur Firefox, qui permet de bloquer les traqueurs publicitaires, et qui note les sites en fonction de leurs technologies de traçage, qui sont explicitement affichées.

GAFA

Ensuite pour les services de mail :

Protonmail est un service de mail, hébergé en suisse et open source. Il permet notamment de chiffrer les mails envoyés entre les utilisateurs de la plate-forme, ou alors d’envoyer et recevoir d’autres plate-formes, à la seule différence que vos mails ne seront pas analysés à la manière de Gmail.

GAFA

Ou encore pour les cartes en ligne :

Bon d’accord je l’avoue même si OpenStreetMap est un projet collaboratif très complet et plus à jour que Google Maps, sa version mobile, OSMand, est nettement moins intuitive. Ce projet reste open source et est notamment le fournisseur de cartes utilisé pour la SnapMap de Snapchat, ce qui est un signe de qualité.

GAFA

L’édition de fichiers, collaboratif ou non, en ligne :

Mon choix s’est ici tourné vers Framapad, cette application est un genre de Google Docs que je trouve plus pratique dans son aspect collaboratif. Nul besoin de compte, en effet, ce service s’appuie sur des liens aléatoires, toutefois en cas de modification non voulue il est possible de faire machine arrière grâce à l’historique d’édition.

GAFA

Conclusion

Beaucoup d’alternatives aux services ne respectant pas forcément notre vie privée existent mais sont souvent peu connues. Sauter le pas paraît difficile, mais on s’y fait vite et on ne le regrette pas. Imaginez-vous chercher un article que vous voulez sur Amazon par exemple, vous n’aurez plus toutes ces pubs liées au produit recherché pendant au moins deux semaines partout où vous irez.

Si vous voulez vous renseigner d’avantage sur la manière dont Google récolte des données sur vous et notamment de données de localisation je vous invite à voir comment Google utilise le Bluetooth pour vous localiser.

Jeune passionné de nouvelles technologies en particulier dans la photographie et l’informatique.

Laisse un commentaire !