Jean-Luc Mélenchon, star du net

A quelques jours de la présidentielle qui fascine la France, où la campagne est dure, Jean-Luc Mélenchon, candidat de gauche est devenu en quelques mois une véritable star de la Toile, voire un meme, comme je vous en parlais il y a un mois. Un parcours fulgurant qui peut faire peur à ses concurrents dans la course à l’Élysée.

Une présence très forte

Même si le parti d’extrême droite le Front National a été le premier à posséder un site Internet, Jean-Luc Mélenchon possède 5 ans d’avance par rapport aux autres candidats en terme de communication politique sur Internet. Les chiffres parlent tout seuls : 290 000 abonnés sur sa chaîne YouTube, 890 000 mentions « J’aime » sur sa page Facebook et 1 090 000 followers sur Twitter. Des chiffres à la hauteur des influences les plus populaires sur Internet.

Un public ciblé

Le candidat veut obtenir les voix d’électeurs relativement jeunes, qui sont actifs et qui veulent une politique très différente. Un pari plutôt osé mais qui peut rapporter gros, à en voir les sondages qui sont en sa faveur. Grâce à ce fonctionnement, vous allez voir qu’il a réussi à se construire une véritable armée d’internautes voués à le faire gagner cette élection.

Des internautes jeunes et engagés

C’est sûrement la chose la plus dure à faire pour un homme politique. Réussir à ce que les jeunes s’engagent en politique, et grâce à Internet il l’a réussi. Lors du premier Grand débat sur TF1 et LCI le 20 mars dernier, on pouvait voir un sondage montrant quelle politique était le plus convaincant lors de celui-ci. Un sondage qui était à remplir sur Facebook, et vous vous doutez bien que Jean-Luc Mélenchon est arrivé premier, avec jusqu’à 61% d’avis favorables. La technique a été révélée par une équipe de l’émission Quotidien sur TMC.

Un temps de parole bien plus long

Ne pouvant pas dépasser un certain temps de parole sur les chaînes de télévision ou à la radio, Jean-Luc Mélenchon a décidé de s’investir sur YouTube. Et ça marche ! Presque 300 000 abonnés, ses vidéos se retrouvent régulièrement dans les tendances YouTube, et il a réussi à utiliser les codes qui fonctionnent sur cette plate-forme. On y retrouve principalement des rediffusions de ses interventions dans les médias, ou encore de ses meetings, ce que font presque tous les candidats. Mais il a développé des formats de vidéos tels que les revues de la semaine, dans lesquelles il revient sur les événements qui ont marqué la semaine passée.

Conclusion

Certains d’entre vous pourraient penser que je l’ai l’apologie de son programme, de ses idées et de ses objectifs dans cet article. Sachez que non, même si je m’intéresse un peu à la politique je ne suis engagé dans aucun parti, aucun mouvement politisé de façon quelconque. Sachez rester objectif et avoir du recul sur ce que vous voyez ou lisez sur Internet. En quelques mois, Jean-Luc Mélenchon est devenu très populaire sur le web, et ça personne ne peux le nier.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !