La constellation de satellites Iridium est en cours de renouvelement

La société Iridium, une entreprise de télécommunication par satellite s’apprête à renouveler sa constellation de satellites, dans le but d’améliorer la qualité de ses services. Mais cette nouvelle ne va pas ravir les astronomes et astrophotographes amateurs.

En effet, le lancement de la première constellation d’Iridium a commencé, en 1991, avec Motorola qui souhaitait mettre en place un réseau de télécommunications à travers le monde. Et pour la petite histoire, le nombre de satellites dont ils ont eu besoin pour ce faire était de 77, ce qui est également le numéro atomique de l’élément Iridium, d’où le nom de la société.

Ce réseau de communication est tout simplement devenu téléphone par satellite, qui est très utilisé par des marins, les chercheurs, les militaires… Mais qui ne restait qu’un service de téléphonie, donc la société a décidé de mettre en place un réseau internet, en envoyant de nouveaux satellites, les Iridium NEXT, qui sont beaucoup plus performants que les anciens.

Ce type de technologie sert par exemple aux avions de ligne à proposer de l’internet à bord de l’appareil. À noter que cette solution reste encore assez onéreuse, un coût dû aux lancements, à la conception des satellites et à la maintenance.


Cependant, cette nouvelle ne va pas ravir les photographes et astronautes éclairés, car l’ancienne constellation a des satellites avec la particularité d’être recouverts de Téflon et d’argent, ce qui les rend très brillant. À tel point, qu’ils peuvent réfléchir sur Terre un faisceau lumineux, plus ou moins puissant, qui se matérialise par un des points très lumineux dans le ciel qui apparaissent à certains moments. Et d’ailleurs, le site Heavens Above vous permet de connaitre très précisément les prochains flashes Iridium moyennant une position GPS. Il existe aussi des applications permettant de faire cela. Mais, levez-vite la tête, car le lancement des nouveaux satellite sera finalisé mi-2018, donc les Flash Iridium n’existerons plus.

Iridium Flare
Iridium Flare

Donc, c’est plutôt une mauvaise nouvelle pour nous, public éclairé, car nous ne pourrons plus profiter des dits Flash Iridium, mais pour certains professionnels, c’est une grande avancée pour les modes de communication satellite.

Rédacteur passionné par la photographie, la vidéo et les sciences.

Laisse un commentaire !