Hardisk : il répond à nos questions !

Sur YouTube, on trouve beaucoup de réalisateurs de courts-métrages, de vulgarisateurs de technologies audiovisuelles. Hardisk en fait partie, et il a répondu à mes questions !

Salut Hardisk. Avant de commencer, je t’invite à te présenter à nos lecteurs !

Salut tout le monde je suis Hardisk je publie des vidéos le mardi et le jeudi sur YouTube qui vulgarisent le monde de l’audiovisuel. Je parle de tournage, montage, effets spéciaux et je vous emmène dans le monde de production vidéo avec un côté fun et décalé.

Comment et pourquoi as-tu commencé les courts-métrages sur YouTube ?

Quand j’étais adolescent j’ai toujours joué avec des caméras, je n’étais pas forcément « auteur » mais j’ai toujours aimé l’image et la photo. C’est simplement resté !

Qu’est-ce qui t’as donné envie de faire le 4ème mur ?

J’avais envie d’amener une patte un peu nouvelle à la vulgarisation et de casser les codes du « mec sur un fond uni qui t’explique des trucs » avec le 4ème mur on a essayé d’amener un truc un peu nouveau où un épisode de vulgarisation était emmêlé dans une fiction et ça a bien plu j’en suis encore super content.

Pourquoi avoir arrêté ?

J’avais l’impression d’avoir atteint le bout de ce que j’avais à raconter dans cette émission du coup j’ai préféré arrêter. Je vais relancer dans pas longtemps un concept qui est dans l’idée similaire mais qui me permettra d’aller beaucoup plus loin et notamment de ne pas parler que d’effet spéciaux.

Tu vis actuellement de ta chaîne YouTube, comment fais-tu ?

C’est compliqué ! Pour tout dire on ne vit pas directement de YouTube mais de plein de choses, principalement des sponsors qui aident principalement à financer la chaîne mais pas que, je fais aussi des conférences et ce genre de choses. Il y a le livre aussi depuis peu. C’est plein de choses qui mises bout à bout permettent d’en vivre.

Qu’apporte le fait de partager des locaux ?

C’est hyper important, déjà mentalement ça te permet de pas larver chez toi en slip à 15h pour travailler, mentalement c’est beaucoup plus sain et ensuite là où nous sommes nous avons accès à un studio TV et des infrastructures que l’on aurait jamais eu. C’est aussi hyper important au niveau des contacts dans les médias plus traditionnels.

Récemment tu as sorti un livre, qu’est-ce qui t’en a donné l’envie ?

Pour le livre c’est l’éditeur qui m’a contacté directement, je n’y avais pas vraiment pensé, ils m’ont dit qu’ils trouveraient ça chouette de faire un bouquin qui résume mes vidéos de vulgarisation. J’ai trouvé l’idée bonne et en 6 mois le livre était écrit.

Aurais-tu des conseils à donner à quelqu’un qui souhaiterai se lancer dans l’audiovisuel ?

Fonce. Le plus tôt tu te sens légitime à le faire mieux c’est. Je me suis lancé après un an de projet perso et de tutoriels sur Google et ça suffit pour trouver du travail en tant que Junior Freelance dans la plupart des agences quitte à avoir un boulot alimentaire au début.

Ton film préféré ? Pourquoi ?

Haha, j’ai pas vraiment de film préféré mais j’aime beaucoup une série de films d’horreur qui s’appelle Cube 🙂

Quels sont tes projets/objectifs à venir ?

Déjà pondre ma nouvelle web-série ! Voir jusqu’où on peux aller avec les vlogs 2 fois par semaine sur la chaîne, je pense qu’on peux faire du contenu vraiment chouette avec ça et j’ai d’autres projets hors YouTube pas encore annoncés 🙂

Vous pouvez retrouver Hardisk sur sa chaîne YouTube, sa page Facebook, son compte Google+ ainsi que sur Twitter !

Chez Rotek, nous aimons bien suivre des gens qui deviennent entrepreneurs, tel Boris Flesch, que nous avions interviewé !

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !