Google

Google lance les stories à son tour !

Le phénomène des stories n’en finit pas de se démocratiser sur toutes les plates-formes possibles et imaginables. C’est au tour de Google, le géant du web, de s’attaquer à cette fonctionnalité qui devrait dans un futur plus ou moins proche être intégrée à son moteur de recherche.

Une annonce

Ce mardi 13 février 2018, Google a publié un billet sur son blog nommé Google Developpers, destiné aux avancées et mises à jour du géant pour les développeurs. La fonctionnalité qui permettra de voir des stories s’appellera AMP Story. On y voit une ressemblance assez forte avec la partie « Discovery » de Snapchat, dont la mise à jour a quasiment été entièrement déployée et n’en finit pas d’être décriée. En effet AMP Story sera destiné aux médias.

Des stories des médias

Comme l’a indiqué Google, ces stories ne seront pas destinées à Google Plus (au vu de la très faible audience on peut comprendre pourquoi), mais à son moteur de recherche directement. L’objectif pour l’instant est de mettre à disposition des outils aux médias afin que ces derniers créent du contenu. Pour l’instant, seul des médias partenaires importants font partie de l’opération, à savoir CNNConde NastHearstMashableMeredithMicVox Media, et The Washington Post. Elles ne sont pour l’instant disponibles uniquement sur smartphones et tablettes ici. On ne sait pas à l’heure actuelle quelles seront les conditions pour pouvoir créer des stories, peut être qu’un jour vous verrez des stories Rotek !

 

Le lancement de trop ?

Le concept des stories a été initié par Snapchat, on l’a vu apparaître par la suite sur Instagram, dont l’intégration dans la communauté a été réussie, puis sur Facebook principalement. On en voit d’ailleurs de plus en plus sur ce réseau social, les membres commencent à en poster. Elles devraient arriver également bientôt sur YouTube. Mais ne serait-ce pas le lancement de trop ? Heureusement que Twitter n’a (pour l’instant officiellement) par pour projet de lancer des stories. Beaucoup de réseaux sociaux et de plates-formes en ligne commencent à en intégrer pour la seule et unique raison que cela fait du trafic et c’est dommage.

 

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !