accro à votre smartphone

Êtes-vous accro à votre smartphone ? – Le test

Êtes-vous accro à votre smartphone ? Voilà une bonne question qui mérite réponse ; il est difficile en effet de pouvoir évaluer soi-même sa dépendance au smartphone. Faites donc un vrai test scientifique afin de connaître la réponse !

Cette addiction, cette sorte de dépendance est également peut-être liée au FOMO, la peur de rater quelque chose, en particulier sur Internet.

Un test d’évaluation de votre niveau d’addiction à votre smarpthone

Nous parlions il y a peu de la nomophobie, la peur d’être séparé de son téléphone portable. Afin de prouver sa réelle existence, une étude de 2014 de Caglar Yildirim de l’Université d’Etat de l’Iowa a permis la création d’un test sous forme d’un questionnaire à remplir. Ce dernier a été testé sur 301 étudiants de l’université afin de pouvoir évaluer le niveau de nomophobie d’une personne. Le test est disponible sur Internet depuis, et permet à n’importe qui de le faire, même à vous !

nomophobie

Faites le test et voyez si vous êtes accro à votre smartphone

Ce test est donc un questionnaire de 20 affirmations à propos de votre relation avec votre téléphone portable pour savoir si vous êtes accro à votre smartphone. Pour chaque affirmation, vous pouvez répondre de plusieurs façons : « Vraiment pas d’accord », « Pas d’accord », « Pas vraiment d’accord », « Neutre », « A peu près daccord », « D’accord » et « Complètement d’accord ». Chaque réponse vaut entre 1 et 7 points (selon une échelle de Likert) ; « Pas d’accord » vaut 1 point et « Complètement d’accord » en vaut 7, les autres ont les valeurs intermédiaires. On peut donc avoir entre 20 et 140 points. Voici donc la liste des questions, mais vous pouvez également faire le test en cliquant ici :

1. Ne pas pouvoir accéder constamment à de l’information sur mon smartphone me rend mal à l’aise.

2. Je me sentirais agacé si je ne pouvais pas consulter de l’information sur mon téléphone quand bon me semble.

3. Ne pas pouvoir m’informer (actualité, météo, etc.) sur mon téléphone me rend nerveux.

4. Ne pas pouvoir utiliser mon téléphone ou ses fonctionnalités quand bon me semble m’agace.

5. Manquer de batterie pour mon cellulaire me fait peur.

6. Atteindre la limite de consommation de mes données mobiles me fait paniquer.

7. Sans signal ou connexion wifi, je vérifie constamment mon téléphone pour voir si le signal revient.

8. Sans smartphone, j’ai peur de me perdre lorsque je cherche mon chemin.

9. Sans smartphone pendant un moment, je ressens le besoin de le consulter.

10. Je serais inquiet de ne pas pouvoir communiquer avec mes amis ou ma famille instantanément.

11. Je serais inquiet de ne pas pouvoir être joint par mes amis ou ma famille.

12. Je serais inquiet de ne pas pouvoir recevoir de textos ni d’appels.

13. Je me sentirais anxieux de ne pas pouvoir garder le contact avec ma famille ou mes amis.

14. Je serais inquiet parce que je ne pourrais pas savoir si quelqu’un a essayé de me joindre.

15. Je me sentirais anxieux parce que mon lien avec ma famille ou mes amis serait rompu.

16. Je serais inquiet d’être déconnecté de mon identité en ligne.

17. Je serais mal à l’aise de ne pas pouvoir rester à jour dans l’actualité de mes réseaux sociaux.

18. Je serais gêné sans les notifications de mes réseaux en ligne.

19. Je me sentirais anxieux de ne pas pouvoir vérifier ma messagerie électronique.

20. Je me sentirais bizarre parce que je ne saurais pas quoi faire.

accro à votre smartphone

Les résultats du test : êtes-vous accro à votre smartphone ?

A la fin de ce test, vous allez donc avoir un score si situant entre 20 et 140 points. Voici le tableau des scores possibles :

Score Interprétation

20

Vous n’êtes pas accro à votre smartphone !

Entre 21 et 59

Vous n’êtes pas très accro à votre smartphone !

Entre 60 et 99

Vous êtes peu accro à votre smartphone !

Entre 100 et 140

Vous êtes très accro à votre smartphone !

Bref, si vous avez un score très élevé, il est peut-être temps de mettre des choses en place afin de changer cela. Vous pouvez également consulter un psychologue ou un addictologue, cela pourrait vous aider si vous en ressentez le besoin.

Vous pouvez par exemple commencer en vous rendant compte du temps que vous passez sur Facebook ou YouTube ainsi que sur les autres applications.

Laisse un commentaire !