/e/ – Enfin une possibilité d’un smartphone sans espionnage ?

Nous vivons dans un monde où chaque bit de données sur nous représente un marché colossal. Et au moins des centaines d’euros par personne. Le pistage numérique est une pratique courante pour cibler les utilisateurs vis-à-vis des publicités sur Internet. /e/ serait-il une solution à ce problème ?

Mon expérience

Rappelez-vous, à mes débuts ici, j’ai fait des articles sur les GAFA, j’étais engagé dans la protection des données. C’est toujours un sujet d’actualité et polémique, et ça m’intéresse toujours beaucoup.

Cependant, c’est un défi compliqué à relever, qui nécessite du temps et de l’argent. Car oui, Google ne vous fournit pas ces services très chers gratuitement, en cadeau, mais en utilisant vos données pour faire de l’argent, et rentabiliser ses services « gratuits ».

Tout cela m’a très vite découragé, et on se retrouve vite coincé. Une application qui me posait beaucoup de problèmes était l’application « gratuite » Snapchat, car elle nécessitait les services Google et toutes nos données pour fonctionner, en servant en même temps notre cher Google. J’ai tout simplement arrêté Snapchat (on verra bientôt pourquoi).

Je cherchais juste une solution moins galère.

/e/
L’interface de e.mail

/e/ ?!

Comme vous, je lis les actus tech régulièrement, et plusieurs articles traitant de /e/ ont émergé dans mon fil, c’est comme ça que j’ai découvert ce projet formidable.

Ce projet est donc un Operating System (pour OS) alternatif à Android, basé sur, euh, Android en fait. Comme ça, ce projet pourrait sembler stupide, mais je n’ai pas fini mes explications.

Le développeur bénévole développe cet OS Open Source (que chacun peut modifier à sa sauce), qui a pour slogan « Your Data is Your Data ».

Vous avez compris que /e/ est un OS qui est pour la protection des données personnelles. Aucun service Google, plein d’alternatives open source.

Mais d’où vient leur argent alors ?

C’est vrai, /e/ propose des services en lignes, un AppStore Privacy friendly, drive, e-mails. Mais comment peuvent-ils financer ces services sans vendre nos données ?

/e/ est entièrement financé de manière participative, par la volonté des utilisateurs, et pas à leur insu.

/E/
e application – l’appstore qui vous respecte

Quel avenir ?

Ce projet semble avoir beaucoup d’avenir, en espérant éviter les dérives du géant à la pomme ou de celui au petit bonhomme vert. De plus en plus de personnes sont sensibilisées et engagées dans cette cause. Si le projet tient ses promesses, il représenterait, à mes yeux, un tournant dans l’histoire d’Internet, vers un Internet sans espionnage.

efoundation nous promet la mise en vente de Smartphones vendus avec son système /e/ dès l’année prochaine.

Conclusion

Je pense vraiment que ce projet a du sens, et qu’il pourra s’implanter de manière durable auprès des utilisateurs avertis. Il est déjà disponible en bêta sur une dizaine de smartphones. Si vous avez votre bootloader déverrouillé, et que vous savez ce que vous faites, je ne pourrais que vous inciter à tenter l’expérience, et m’en donner un retour. Pour les autres, je ne vous conseille pas de tenter, vous pourriez briquer (c’est-à-dire complètement bloquer le logiciel du téléphone), dans tous les cas, je ne pourrais être tenu responsable des dommages sur vos appareils.

Pour en apprendre plus sur /e/ foncez sur leur site ici.

Jeune passionné de nouvelles technologies en particulier dans la photographie et l’informatique. Je traîne pas mal sur insta les derniers temps, pour voir les tests a venir en avant première rejoignez moi 😉

2 commentaires sur “/e/ – Enfin une possibilité d’un smartphone sans espionnage ?”

  1. Dans l’article tu parles de snapchat à un moment en disant  » on verra bientôt  » mais c’est-à-dire? Tu n’en parle pas dans ton article, donc je suppose que tu en feras bientôt un article ?

Laisse un commentaire !