data transfer project

Data Transfer Project : l’alliance des géants du web pour vos données

Les géants du web répondant aux noms de Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont fait part de leur volonté de s’allier autour du Data Transfer Project, qui vise à faciliter le transfert des données entre les applications de ces entreprises.

Le constat sur les données personnelles

En mai dernier, le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) est entré en vigueur. Cette législation européenne oblige les entreprises du web à prévenir les utilisateurs au sujet de l’utilisation de leurs données personnelles ainsi qu’à permettre à ces derniers de connaître quelles données ont en leur possession ces mêmes entreprises.

Avant que le RGPD soit actif, Facebook avait déjà mis en place son outil d’archive, grâce auquel on peut télécharger une copie de toutes les données dont il dispose sur nous. Une expérience que je vous invite à faire, car elle permet de comprendre ce que Facebook sait de nous : messages, posts, pages aimées, amis, informations personnelles, entreprises qui ont acheté vos données, etc.

Le constat qui a été fait : on peut télécharger ces donnés sur tous les services web, mais ce n’est pas simple d’y accéder et de transférer ces données sur d’autres applications. C’est pourquoi le Data Transfer Project a été créé.

data transfer project

Qu’est-ce que le Data Transfer Project ?

Voici ce que l’on peut lire sur le site du projet :

Le Data Transfer Project a été formé en 2017 pour créer une plate-forme de portabilité des données de service à service Open Source afin que tous les internautes puissent puissent facilement transférer leurs données entre les fournisseurs de services en ligne quand ils le souhaitent.

Les contributeurs au Data Transfer Project estiment que la portabilité et l’interopérabilité sont essentielles à l’innovation. Le fait de faciliter le choix entre les services facilite la concurrence, permet aux individus d’essayer de nouveaux services et leur permet de choisir l’offre qui correspond le mieux à leurs besoins.

data transfer project

Comment ça fonctionne ?

Chaque service sur Internet utilise des technologies différentes pour le traitement des données, ce qui fait qu’il n’est pas simple de tout transférer ou de regrouper toutes ces données personnelles. Dans un premier temps, la plate-forme récupère toutes les données présentes sur tous les services que vous utilisez. Elle les regroupe ensuite afin de les encoder dans un unique format. Enfin, elle les transfère vers le site sur lequel vous souhaitez les récupérer.

Quelques précisions techniques du projet :

Le projet de transfert de données utilise les API et les mécanismes d’autorisation existants des services pour accéder aux données. Il utilise ensuite des adaptateurs spécifiques au service pour transférer ces données dans un format commun, puis de nouveau dans l’API du nouveau service.

data transfer project

Une volonté de transparence

Avec le scandale tout d’abord de Cambridge Analytica, du RGPD et des fuites de données, la protection des données personnelles des utilisateurs par les géants du web a souvent été pointée du doigt ces derniers mois. Ce Data Transfer Project leur permet d’être plus transparents dans leur démarche en simplifiant l’accès aux données pour les utilisateurs.

Conclusion

Le fait que Facebook, Google, Microsoft et Twitter s’allient dans le Data Transfer Project est un geste très fort et très symbolique, comme je l’ai dit il montre une volonté de transparence. Je vous invite  consulter le site Internet du Data Transfer Project si vous souhaitez en savoir plus, notamment au niveau technique.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !