lycées

Lycées : les téléphones portables bientôt interdits ?

Une proposition de loi LREM présente dans les promesses de campagne d’Emmanuel Macron veut interdire les téléphones portables dans les écoles et dans les collèges, cette dernière a été votée par l’Assemblée Nationale et le Sénat en commission mixte paritaire ce mercredi 18 juillet. Le Sénat souhaiterait aller plus loin et permettre aux lycées d’interdire les téléphones portables.

Une proposition de loi votée

Nous vous en parlions le 13 mars 2017 pour notre premier article sur Rotek, Emmanuel Macron, alors candidat à la présidentielle, avait fait une promesse de campagne :

« Nous interdirons l’usage des téléphones portables dans l’enceinte des écoles primaires et des collèges. »

C’est désormais chose faite, mais pas encore dans les lycées. Comme dit plus haut, un accord parlementaire vient d’être signé. Cette interdiction va entrer en vigueur dès l’année prochaine. Cet accord a été annoncé sur le compte Twitter de Stéphane Piednoir, sénateur LR du Maine-et-Loire dans un tweet où il dit :

Encadrement des téléphones portables dans les écoles et les collèges : commission mixte paritaire conclusive cet après-midi. Accord trouvé entre les députés et les sénateurs… Suffisamment rare pour être signalé !

On en est donc sûrs : l’Assemblée Nationale ainsi que le Sénat ont la même ambition pour nos établissements scolaires et leur réglementation en matière de nouvelles technologies. En dessous de ce tweet, il y a évidemment débat, chacun avançant ses arguments, que ce soit pour ou contre cette réforme. Ce nouveau texte de loi sera donc voté le 26 juillet prochain par le Sénat et le 30 juillet par l’Assemblée Nationale, c’est-à-dire juste avant la rentrée scolaire.

lycées

Une interdiction déjà effective dans certains établissements

Certains collèges et certaines écoles primaires interdisent déjà depuis longtemps les téléphones portables, une chose plus ou moins respectée suivant les établissement et les élèves. Dans mon collège, les téléphones portables étaient strictement interdits mais cela n’empêchait pas certains élèves voire professeurs l’utiliser. C’est en tout cas ce que montre Azzeddine Ahmed-Chaouch dans l’émission Quotidien du 7 juin 2018 dans laquelle il s’es rendu devant un collège parisien où des élèves déclarent utiliser leur téléphone en cours, et dans les lycées, c’est pareil. Pourtant, une loi du Code de l’éducation interdit depuis le 12 juillet 2010 les téléphones  « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur ».

lycées

Le Sénat veut interdire l’usage des téléphones portables au sein des lycées

Lors de cette commission mixte paritaire, le Sénat a exprimé sa volonté d’aller plus loin et d’étendre cette réforme aux lycées. En effet il souhaiterait proposer aux administrations d’interdire ou non l’usage des téléphones portables au sein de ces derniers grâce à une modification de leur règlement intérieur. Il souhait également que ces mêmes règlements intérieurs des lycées définissent les modalités de confiscation et de restitution, cela n’appartenant pas au domaine législatif. Actuellement, dans les lycées, si vous êtes pris en cours en train d’utiliser votre téléphone en cours, le professeur peut vous le confisquer mais doit impérativement vous le rendre à la fin de l’heure.

lycées

Conclusion

Comme nous l’avions dit il y a maintenant plus d’un an, chez Rotek nous pensons qu’il est important de limiter l’utilisation des téléphones portables dans un établissement scolaire, mais qu’il est inutile de l’interdire. Tout ce que l’on peut constater, c’est que ce débat n’est pas près de se clore et que si une telle loi passe pour les lycées, les élèves ainsi que les professeurs ne devraient pas se laisser faire pour autant.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !