issou

Issou, la ville qui voudrait se faire oublier du 18-25 de Jeuxvideo.com

On connaît tous le meme « Issou » tiré d’une vidéo célèbre où un vieux monsieur rigole très fort d’une manière très communicative. Un meme qui est toujours d’actualité, notamment sur le forum 18-25 du site jeuxvideo.com, qui s’amuse à comparer Issou à la ville française éponyme. Un ville dont les habitants en ont marre et aimeraient bien se faire oublier de ce forum. 

L’histoire du meme « Issou »

C’est l’histoire de l’apparition du comédien espagnol Juan Joya Borja qui apparaît dans l’émission Ratones Coloraos de Jesús Quintero en juin 2007. Il parle d’une expérience qui lui est arrivée alors qu’il était employé dans un restaurant. Il devait nettoyer des instruments de cuisine à paella ; son patron lui conseille de les mettre dans la mer pendant la nuit, sauf que le lendemain, il n’en retrouva qu’un seul sur la vingtaine ! Le comédien se met donc à rire de façon hyper communicative, ce qui déclenche un fou rire général sur tout le plateau. Celui que l’on surnommera ensuite « El Risitas » s’esclaffe alors et essaie d’articuler le prénom du présentateur, Jésus. Il n’y arrive pas et un « Issou » sort de sa bouche, cela deviendra mémorable. Cependant, Issou étant également le nom d’une ville, cela va causer des problèmes à cette dernière. 

Un meme devenu iconique

Dans la culture web, quand on pense à un meme, on pense quasiment obligatoirement à ce fameux « Issou ». En effet, il a été popularisé par le forum 18-25 du site Jeuxvideo.com qui met en scène celui qu’ils ont nommé « El Risitas » à travers de très nombreux stickers et captures d’écran, mais également de parodies sur YouTube. Tout est fait pour qu’il apparaisse un maximum. Un meme tellement connu qu’il peut rentrer chez certains dans la culture, en nommant des objets en rapport avec le meme, ou en achetant des objets à l’effigie d’El Risitas. 

La ville d’Issou existe réellement

Issou est une commune située dans la région Île-de-France, plus précisément dans le département des Yvelines (78) qui compte environ 4 200 habitants. 

Seulement, vers l’été 2016, le forum 18-25 a connu l’existence de cette ville et a commencé à faire à peu près n’importe quoi sur Internet à propos d’Issou. Tout commence sur Google Maps, site sur lequel n’importe qui peut modifier des informations, ajouter des phots et poster son avis. Par exemple, on trouve une photo d’El Risitas : 

issou

Cela continue également sur les commerces, les lieux et par exemple la mairie, où les internautes laissent des commentaires qui n’ont rien à faire : 

issou

Plus grave, les commerçants sont également victimes de ce qui peut être qualifié de cyber-harcèlement, notamment avec des photos sur lesquelles ont été ajoutées des « stickers » d’El Risitas, des horaires modifiés, des avis faux, etc. La mairie a reçu cet été 2016 énormément d’appels et de mails de personnes qui voulaient rire comme le rapporte L’OSB. Elle a donc porté plainte, on ne sait pas si il y a eu une suite à ça. Une polémique, mais qui ne sera pas la seule, en effet une seconde a eu lieu récemment.

#OasisStreetCan, quand Issou remporte le concours

Le 26 juin dernier, la marque Oasis lance sur Twitter le #OasisStreetCan, un concours où l’on doit faire gagner sa ville, ce qui permet d’avoir des canettes à l’effigie de la ville, des distributions gratuites, etc. Un coup de com’ qui se base sur la mobilisation des communautés.

Celle du 18-25 ne l’a pas loupé, puisque la ville d’Issou s’est retrouvée de loin en première position. 

issou

Cependant, certains ont mis en avant le fait que plusieurs membres de la communauté 18-25 de Jeuxvideo.com étaient des gens tenant des propos racistes, homophobes, haineux, etc. ce qui était déjà le cas à l’époque de la polémique sur le cyber-harcèlement de la ville d’Issou. De plus, le fait que certains membres soient d’extrême-droite a encouragé la disqualification de la ville. Les tweets que vous voyez ci-dessus ont donc été supprimés et la marque a répondu, en disqualifiant la ville d’Issou :

Mercredi dernier, dans le cadre de l’opération #OasisStreetCan, nous avons lancé un concours pour élire la ville qui fera le plus de bruit sur Twitter. Suite à la mobilisation de la communauté du forum JVC 18-25 , la ville d’Issou a gagné haut la main ce concours grâce à des tweets qui étaient jusqu’à présent bienveillants et respectueux. Malheureusement, depuis l’annonce de la ville gagnante, les propos inacceptables de certains membres associés au forum JVC 18-25 nous obligent à exclure la ville d’Issou du concours #OasisStreetCan car ce qu’elle représente (malgré elle) et les tweets associés sont totalement contraires aux valeurs de la marque Oasis. Enfin, tous les tweets jugés irrespectueux et haineux seront automatiquement signalés à Twitter pour que la plateforme puisse prendre ensuite les mesures nécessaires. Merci.

En retour, un hashtag a été lancé : #BoycottOasis, visant a dénoncer l’injustice de la disqualification d’Issou au concours. Bref, un coup de com’ raté de la part d’Oasis.

Conclusion

Le meme d’El Risitas n’est donc pas près de s’arrêter, le cauchemar de la ville d’Issou non plus. Si des solutions existent, le plus dur est de rétablir la vérité dans ces polémiques, et de calmer le jeu au niveau des membres très virulents, qui n’hésitent pas à choquer les autres pour faire passer leurs idées. 

 

Laisse un commentaire !