Ferrari

Ferrari souhaite fabriquer une supercar électrique

Ferrari, par le biais de son président, vient d’annoncer qu’il projette de fabriquer une supercar électrique pouvant concurrencer celle de Tesla. Ses fans en sauteront de joie.

Ferrari sur le chemin des voitures électriques

Alors qu’E-road a présenté la Lycar, contrairement à ce qu’il a rétorqué en octobre 2017, le président de la marque Ferrari, Sergio Marchionne, vient d’annoncer la future fabrication d’une supercar électrique qui portera l’emblème du cheval cabré. Il a fait savoir la nouvelle durant le salon automobile de Détroit ou le NAIAS, le North American International Auto Show qui s’y tient actuellement.

Ayant été questionné sur une éventuelle Ferrari électrique l’année dernière, il a répondu qu’il n’en était pas question. Le même personnage et non moins administrateur délégué du groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles a cependant changé d’avis quand on lui a de nouveau posé la question. En effet, il a riposté que si une supercar électrique doit être développée, c’est Ferrari qui s’en chargera le premier. Il a ajouté ne pas négliger ce qu’a réalisé Tesla avec son Roadster, mais affirme que les constructeurs automobiles peuvent tous en construire.

Ferrari

Les performances d’une supercar Ferrari

D’après le groupe financier Bloomberg, une supercar entièrement électrique accroîtrait assurément le chiffre d’affaires de la marque Ferrari. Cela lui permettrait aussi de concurrencer sérieusement Tesla dont la Model S et le nouveau-né Roadster sont les modèles les plus prisés du moment en matière de voiture électrique haut de gamme.

Cependant, avant de parvenir à concevoir un supercar 100 % électrique, Ferrari compte d’abord passer par l’hybride dont elle dispose déjà un modèle : la supercar LaFerrari. Celle-ci dispose d’un moteur V12 de 6,3 L, développant 800 chevaux et combiné à un système électrique de récupération d’énergie cinétique issu de la Formule 1. Les 163 chevaux supplémentaires offriront donc à LaFerrari une puissance totale de 963 chevaux.

Ferrari

À Sergion Marchionne de déclarer ensuite que la production de voitures électriques est inévitable dans la mesure où dans moins de 8 ans, la moitié des voitures mises sur le marché seront dotée d’un moteur à combustion ou thermique. L’autre moitié sera constituée de véhicules hybrides rechargeables, électriques ou à pile à combustibl

Laisse un commentaire !