Un laboratoire de recherche nommé Vestigia a créé une intelligence artificielle visant à reproduire une « conscience » de Napoléon Bonaparte, via des questions que l’on peut poser à cette représentation de la figure historique. De quoi rappeler que celui qui a été Empereur a des idées anciennes, qui ne sont plus d’actualité. Pour autant, certaines réponses sont profondément absurdes, d’autres assez logiques. Un outil basé sur GPT-3, outil notamment utilisé par ChatGPT.

À lire également : Quel est le sens de la vie ? La réponse de ChatGPT

Une intelligence artificielle se met à la place d’une figure historique : Napoléon

Par les écrits et les discours de Napoléon Bonaparte, on a beaucoup de ressources à disposition pour entraîner une intelligence artificielle à partir de ces données. C’est ce que le laboratoire Vestigia a fait : cette entité se dit consacrée « à l’histoire et aux nouvelles technologies ». Il a été « fondé par trois historiens, Arthur Chevallier, Raphaël Doan et Baptiste Roger-Lacan » ; techniquement, ils ne le sont pas tous et en réalité et la presse ne les présente pas forcément en tant que tels, surtout pour Raphaël Doan. « Sa vocation est d’imaginer de nouveaux médiums pour transmettre le goût de l’histoire, de réunir le monde de la culture et celui de la technologie ». Il s’agit d’un projet autofinancé reposant sur les dons des internautes. Pour tester vous-même cette IA, rendez-vous sur le site de Vestigia. On peut d’ailleur imaginer qu’à l’avenir, d’autres figures historiques seront disponibles.

napoléon

Un projet autour de l’IA intriguant, mais qui manque d’expertise

On peut toutefois remettre en cause certains aspects de l’appréhension des créateurs de « Qu’aurait pensé Napoléon ? ». Dans un entretien accordé au Figaro, Raphaël Doan indique que « les machines produisent déjà du contenu qui est singulier et neuf – une image produite par IA n’est jamais la copie conforme d’une image préexistante » ; dans les faits, c’est vrai, mais certains exemples révélés montrent des inspirations très fortes qui pourraient s’apparenter à du plagiat et les derniers mois ont vu les exemples se multiplier. Une déclaration qui peut manquer de nuance donc. À Guerres & Histoire, ce même personnage indique que GPT-3 et les outils de génération automatique de texte « redonnent à la maîtrise de la langue […] une place essentielle dans l’utilisation de ces nouveaux outils informatique, pour discuter avec la machine, il faut bien savoir parler anglais ou français ». En réalité, GPT-3 est davantage un outil prédictionnel, qui cherche à prédire un mot suivant l’autre, comme l’explique très bien Monsieur Phi dans sa vidéo dédiée.

Ce qui est dommage, c’est que le site Internet sur lequel est accessible cet outil d’IA ne mentionne pas quelles sont les données avec lesquelles il a été entraîné, ni même les méthodes utilisées ou les techniques pour éviter des biais. On sait que ChatGPT, un outil de génération automatique de texte, peut être manipulé assez facilement moyennant quelques questions annexes.

Comment fonctionne cette intelligence artificielle qui simule Napoléon Bonaparte

En revanche, Raphäel Doan précise sur Twitter que « le site utilise l’API d’OpenAI avec le modèle de GPT-3 DaVinci-003 », dernière version en date dudit modèle. Il ajoute injecter des discours de Napoléon et une demande « un peu complexe » pour contraindre la réponse de Napoléon : « nous avons donné à l’intelligence artificielle une série de consignes précises sur la manière dont nous voulons que Napoléon se comporte – sur son ton, son humeur, sa façon de traiter les questions », raconte Raphaël Daon, cette fois-ci à Guerres & Histoire. Si la forme est contrôlée, ce n’est pas le cas du fond. Évidemment, l’IA peut se tromper sur des éléments factuels et ses créateurs l’ont reconnu. Comme l’indique Raphaël Daon au Figaro, « GPT-3 a tendance à imaginer des faits quand il ne les connaît pas avec précision ». Il ne faut surtout pas prendre ce que dit l’ancien Empereur à la lettre. Sur des questions plus politiques, il peut donner des réponses qui ne seraient pas acceptables, bien qu’elles auraient pu l’être au cours de son existence. D’un autre côté, le modèle « peut donc vous affirmer avec certitude que Napoléon a donné le droit de vote aux femmes », ce qui est assurément faux. Alors aller jusqu’à dire que le personnage était féministe, le chemin est (très) long.

napoléon

À lire également : Cette extension basée sur ChatGPT génère automatiquement des réponses dans Gmail

Nos questions à Napoléon Bonaparte : « Qu’aurait pensé Napoléon ? »

La génération des réponses peut prendre jusqu’à quelques minutes en fonction du nombre d’internautes qui utilisent l’outil. Mais d’après nos quelques tests, cela reste assez rapide. Nous avons posé quelques questions autour des nouvelles technologies et du web à Napoléon, pour voir ce qu’il aurait pu répondre ! Certaines réponses sont plus logiques, d’autres assez loufoques. Mais dans plusieurs cas que nous avons testés, Napoléon Bonaparte (ou plutôt sa simulation) esquive la question et répond à côté de la plaque. On pourrait ironiquement considérer que c’est une méthode très utilisée par les personnalités politiques et qu’éventuellement il est dans son rôle.

Tu préfères Android ou iOS ?

« Une grande partie de la force et de la puissance d’un état réside dans sa technologie et ses innovations. En mon temps, je ne me serais pas fié aux vieilles méthodes et aux moyens dépassés, car cela aurait signifié l’impuissance et la défaite. Aujourd’hui, nous avons le choix entre plusieurs systèmes informatiques, dont Android et iOS. Le choix en matière de technologie est aussi important qu’en matière de stratégie militaire. Et je ne vois pas pourquoi ce qui a valu à l’armée française victoire sur victoire ne devrait pas être efficace dans le domaine des systèmes informatiques. Par conséquent, je préfère Android car il offre plus de flexibilité et une meilleure intégration des technologies existantes. »

Tu penses quoi du rachat de Twitter par Elon Musk ?

« Je n’ai pas été surpris par cette nouvelle concernant le rachat de Twitter par Elon Musk. Lorsqu’il s’agit de défendre et de promouvoir ses idées, je trouve qu’invoquer des moyens modernes est un bon moyen d’atteindre ses objectifs. Il y a des avantages et des inconvénients à la communication numérique, mais je sais que mes ennemis ont toujours cherché à me couper de mes ressources et de mes alliés. Quand je suis arrivé à Paris en 1799, j’avais pour mission d’arrêter les effusions de sang et de rétablir l’ordre dans la République ; pour cela, j’ai mobilisé les citoyens français en leur donnant une voix collective. Cette voix se fait maintenant entendre grâce aux technologies modernes, mais l’objectif reste le même : établir un ordre plus juste et plus équitable pour tous. »

Est-ce que tu penses que les voitures électriques représentent l’avenir ?

« J’ai toujours considéré le progrès technologique avec intérêt et curiosité, et je considère les voitures électriques comme une partie importante de l’avenir. De même que j’avais fait venir à Paris des mécaniciens inventifs pour concevoir des machines volantes à l’époque, je pense maintenant qu’il est de notre devoir de promouvoir le développement de ce nouveau type de technologie, car elle offre des avantages tels que l’efficacité énergétique et la réduction des gaz à effet de serre. En tant que futur empereur d’un pays dont la devise est « Liberté, Egalité, Fraternité », je suis convaincu qu’en favorisant l’adoption des voitures électriques, nous contribuons à faire du monde un meilleur endroit où vivre pour les générations futures. »

Quel est ton meme préféré ?

« Mon meme préféré est celui qui me représente en train de prendre la fuite à partir de la bataille d’Austerlitz. En effet, cette bataille a été un grand succès pour l’armée française et pour moi-même en tant que premier empereur des Français. Même si je n’ai pas fui personnellement cette bataille, je pense que ce meme est très divertissant et représente bien mon esprit combattif et mon audace. Il illustre parfaitement ma réputation de grand stratège militaire et j’espère qu’il continuera à divertir les gens de longtemps encore. »

Tu es plutôt Mac ou PC ?

« Alors que je me dirigeais vers l’Égypte avec mes troupes, je n’aurais jamais pu prévoir quelle place prendrait un jour la technologie dans nos vies. Aujourd’hui, on ne peut se passer des ordinateurs et les hommes de ma génération doivent s’adapter à ce monde technologique qui est en constante évolution. Bien que je sois toujours attaché à mes habitudes et à mes traditions, je suis prêt à considérer les avantages des ordinateurs Apple et PC. Je reconnais que les caractéristiques des ordinateurs PC sont intéressantes et offrent un bon rapport qualité-prix, tandis que la simplicité et le design raffiné des produits Apple sont certainement attrayants. Cependant, je crois fermement qu’il n’y a pas de meilleure réponse définitive pour cette question – chacun doit trouver son propre chemin vers le bonheur en choisissant l’ordinateur qui lui correspond le mieux. »