pétitions pour le bac

Pétitions pour le bac : Internet est la solution ultime

Avec l’arrivée d’Internet, tout le monde a pu se connecter au reste du monde, y compris les lycéens. Cet outil est donc devenu un moyen de contester l’Education Nationale, en montrant leur unité par le biais de pétitions pour le bac sur Internet.

Les épreuves du baccalauréat jugées souvent trop difficiles par les lycéens

Depuis que le diplôme du baccalauréat existe, les lycéens ne cessent de dire (en majorité) que les épreuves étaient trop dures. Ceci est probablement dû à l’importance d’avoir ce diplôme, ce qui fait que la pression empêche les lycéens d’être dans de bonnes conditions. Le moyen le plus répandu pour les lycéens lorsqu’ils souhaitent exprimer une opinion commune est la pétition. Mais revenons aux pétitions et à Internet. 

pétitions pour le bac

Internet est la solution pour les pétitions pour le bac

Aujourd’hui, tout le monde (notamment les jeunes) a accès à Internet, ou presque. Cependant, afin de réunir tout le monde, il faut une plate-forme. Elle est toute trouvée : Change.org. Sur cette dernière, absolument n’importe qui peut lancer sa pétition, que chacun peut signer facilement, à l’aide d’un nom, d’un prénom ainsi qu’une adresse mail. Près de 300 millions de personnes ont déjà signé une pétition sur le site. Tout est trouvé, ne reste plus qu’à signer !

De plus, ces pétitions sont très facilement partageables sur les réseaux sociaux, il suffit que les lycéens publient telles ou telles pétitions pour le bac afin d’encourager les autres à le faire, et cela fait effet boule de neige !

pétitions pour le bac

Des pétitions pour le bac qui reviennent chaque année

Cette année, on a eu le droit à tout, bien évidemment, mais certaines pétitions ont réunit pas mal de signatures sur certaines épreuves. Tout d’abord, celle sur l’épreuve de physique-chimie de la filière S, avec un exercice jugé trop dur, et donc une épreuve trop longue. Elle a réunit plus de 10 000 signataires et demande la révision du barème de l’épreuve. Egalement cette année, l’épreuve de français écrit des filières S et ES a été jugée trop difficile par plus de 51 000 élèves et demande à l’Education Nationale d’être clémente. Ce n’est rien comparé au ras de marée qu’avait provoqué la pétition de l’épreuve de mathématiques en filière S l’année dernière avec plus de 100 000 signatures !

pétitions pour le bac

Conclusion

Bien que beaucoup de professeurs passent les épreuves en même temps que les élèves et qu’ils peuvent donc juger de la difficulté de celles-ci, l’avis des élèves est important. Attention cependant à ne pas tomber dans l’abus, car cela pourrait dénigrer toutes les autres pétitions pour le bac qui seraient tentées dans le futur. Allez-y donc avec parcimonie !

Laisse un commentaire !