Magicarpe Jump : le nouveau jeu Pokémon sur le plus nul d’entre eux

Le nouveau jeu de The Pokemon Company, Magicarpe Jump est disponible sur iOS et Android, près d’un an après la sortie de Pokémon Go, ce jeu qui avait fait un carton pendant quelques semaines avant que la hype ne retombe. Est-ce que ce nouveau jeu va subir la même chose ?

Une bande annonce qui n’ébranle pas le marché

Premier couac de ce jeu : le trailer, qui pourtant assez bien réalisé, ne déchaîne pas les passions après le succès incontesté de Pokémon Go. La version internationale de la bande annonce n’a fait « que » 565 000 vues sur YouTube, quant à la version francophone, elle ne dépasse pas les 33 000 vues. Dommage pour un trailer qui pour le coup présente vraiment bien le jeu sans ajouter trop d’artifices qui le dénaturerai de la vraie version.

Un tamagochi amélioré

C’est à peu près à quoi ressemble ce jeu, en effet il se différencie bien des autres jeux Pokémon qu’il y a pu y avoir jusqu’à présent. Dans Magicarpe Jump, vous devez élever des Magicarpe, les rendre plus forts afin qu’ils sautent plus haut pour gagner des combats de sauts dans différentes ligues, le tout sous forme de PS (Points de Saut). On peut gagner des PS en faisant manger son Magicarpe, en l’entraînant et via des événements spéciaux et aléatoires. Le jeu ne requiert pas vraiment de compétences spécifiques, il faut simplement appuyer sur des boutons.

Pourquoi avoir choisi Magicarpe ?

Une question que l’on est en droit de se poser. En effet, pourquoi ne pas avoir plutôt choisi Pikachu par exemple, la star de l’univers Pokémon depuis la série télévisée du même nom ? Dans ce jeu, The Pokemon Company a voulu intégrer beaucoup de second degré, comme beaucoup le savent, Magicarpe est le Pokémon le plus nul. Il ne sait faire que l’attaque Trempette, n’est pas extrêmement beau, et ne sert souvent à rien si ce n’est à avoir un Leviator. Un jeu qui est finalement fait pour se moquer de Magicarpe, mais tout en l’aidant à faire de « grandes » choses.

Conclusion

Magicarpe Jump est-il objectivement un bon jeu ? Non, et ce n’est sûrement pas avec celui-ci que The Pokemon Company va devenir riche, surtout que Niantics en a profité pour parler des futures mises à jour de Pokémon Go. Ce que j’ai apprécié dans ce jeu, c’est l’absence quasi totale de micro-paiements, qui ne sont pas du tout mis en avant. Un petit jeu sympathique pour passer le temps qui ne vas probablement pas faire le buzz tel que son aïeul mais qui va en faire sourire plus d’un.

J’aurai pu aussi parler de Super Mario Run, qui a aussi été développé par de gros éditeurs, une tendance qui se fait remarquer depuis quelques temps.

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !