Le streamer-commentateur politique Jean Massiet (ex-Accropolis) lance ce jeudi 24 juin à 20 heures Backseat, sa nouvelle émission d’actualité politique sur Twitch, afin de parler de politique avec les jeunes, comme il se doit.

Backseat est à retrouver ici.

Backseat : l’émission de Jean Massiet qui veut parler politique aux jeunes

Pourquoi une émission politique maintenant ?

Le lancement de ce nouveau talk-show Internet n’est pas anodin : à une époque où le taux d’abstention est aux plus bas au vu du premier tour des élections régionales, il est peut-être temps de réellement faire quelque chose pour la jeunesse en matière de politique. Par ailleurs, la campagne électorale des prochaines élections présidentielles est en train de démarrer chez plusieurs partis. Rapprocher les jeunes de la politique, ça a toujours été le projet d’Accropolis, désormais « Jean Massiet », qui a streamé des débats parlementaires sur Twitch à une époque où il était interdit de ne pas streamer du jeu vidéo. Depuis plus d’un an, les audiences ont explosé sur Twitch, « nouveau média » des « jeunes », sur lequel la catégorie « Just Chatting » est désormais la plus populaire. La volonté aussi de faire différemment et plus proche des internautes que « Sans filtre », l’émission Twitch de Gabriel Attal.

« Il est temps d’offrir au public un format d’émission politique auquel il adhère. Le débat public a besoin d’innovation, aujourd’hui plus que jamais. »

Jean Massiet
jean massiet

Le pitch de Backeat

On dirait le pitch d’une mauvaise émission de télévision qui ne durera pas dans le temps, mais c’est tout le contraire. Après six ans de stream, Jean Massiet veut maintenant passer à un autre niveau. Lui qui avait débuté par commenter les débats parlementaires en direct sur la plate-forme de live afin de montrer la politique, lui qui dit souvent : « Mon rôle, ce n’est pas de vous faire aimer la politique, mon rôle c’est de vous la montrer ».

Backseat sera donc son émission hebdomadaire (si possible) d’actualité politique en direct sur Twitch pour les jeunes. Elle sera diffusée depuis un plateau tous les jeudi à 20 heures pour environ deux heures de direct, co-produite par Jean Massiet et la société de production Alt Tab Productions. Un talk-show ambitieux qui se rêve en rendez-vous des jeunes pour suivre la politique, notamment en vue des prochaines élections présidentielles. Backseat est un terme relatif aux jeux vidéo et à Twitch : « Action de commenter et critiquer tous les faits et gestes de quelqu’un qui joue à un jeu vidéo alors que la personne qui commente ne joue pas elle-même » selon Wikitionnary, ce qui donne évidemment un jeu de mot sur la politique et sur le fait d’en prendre le contrôle.

Dans cette émission, on retrouvera deux chroniqueurs, pour la première ce jeudi ce sera Usul (vidéaste et chroniqueur chez Mediapart dans l’émission Ouvrez les guillemets) ainsi que Léa Chamboncel (podcasteuse politique qui interviewe régulièrement des députés et des femmes politiques).

Un nouveau rendez-vous politique avec des invités

Mais il y aura des invités, avec dans un premier temps un « influenceur » ou plutôt une personnalité du web : twittos, streamer, youtuber, etc. Jean Massiet veut leur proposer de discuter de politique, sans leur demander pour qui ils votent mais plutôt pour interroger leur rapport à la politique, ce qui devrait permettre aux fans de l’invité de se reconnaître (ou non) dans son profil. Jean Massiet a déclaré que les personnalités qui ne parlent pas publiquement de politique d’habitude seront privilégiés, ce sera un défi pour eux. Enfin dans une deuxième partie de l’émission, Backseat recevra un invité politique : une personnalité politique de premier-plan qui a une actualité importante. Bien évidemment, les candidats aux présidentielles seront invités, même si Jean Massiet a déclaré encore réfléchir sur l’invitation ou non de Marine Le Pen a passer dans l’émission, estimant qu’elle et son parti ont des valeurs contraires à Backseat. Durant l’émission, l’invité « web » et l’invité politique ne débattrons pas ensemble, afin d’éviter une confrontation inégale entre une personne pas préparée à cet exercice et une autre qui l’est en toutes circonstances, les producteurs pensent que cela n’est pas très intéressant d’un point de vue éditorial.

Concernant les passages de candidats à la présidentielle, on apprend que le temps de parole ne sera pas compté comme c’est le cas à la télévision et à la radio (selon la législation et la surveillance du CSA). Cependant l’ambition de l’émission est de « proposer tous les points de vue ».

Ce jeudi, on aura donc droit à la participation du streamer Rivenzi et à Clémentine Autain, qui s’est présentée comme tête de liste aux élections régionales en Île-de-France sous l’étiquette La France Insoumise.

jean massiet

Jean Massiet a la volonté et l’ambition de séduire les jeunes

La force de Backseat pour séduire les jeunes, c’est l’alliance de plusieurs choses : le format tout d’abord, la plate-forme mais aussi le ton, qui se veut plus décontracté par rapport à la télévision.

L’une des grandes forces, c’est la plate-forme : Twitch. Jean Massiet le sait et s’en rend compte, il a récemment atteint les 100 000 followers sur Twitch, son audience a été multipliée par quatre en un an et demi (depuis la pandémie de Covid-19) et il est le premier streamer qui ne propose pas principalement du contenu en rapport avec les jeux vidéo en France. C’est pourquoi il souhaite utiliser la plate-forme pour faire des « Quizz à la con » avec les personnes en plateau et le tchat, qui pourra aussi jouer. Si le tchat ne participera pas vraiment durant l’émission, Jean Massiet assure qu’il lira les réactions de la communauté et qu’il demandera l’aide (et surtout l’avis) de cette dernière lors du dressage de la liste des questions pour l’invité politique.

La diffusion de Backseat

Backseat sera donc diffusé tous les jeudis à 20 heures sur la chaîne Twitch de Jean Massiet. Mais pour ceux qui ne pourraient pas être là à l’heure, l’émission sera disponible en VOD sur YouTube en intégralité, en séquences et en best-of. Une version podcast du talk-show sera disponible sur Spotify. L’émission a obtenu il y a quelques jours une aide du CNC afin de participer au financement du projet. Par ailleurs, des partenariats commerciaux pourraient être mis en place et Jean Massiet ne se dit pas fermé à l’idée de collaborer avec une chaîne de TNT pour diffuser l’émission, même s’il restera intransigeant sur le déroulé et le contenu.

À J+1, on retrouvera donc la version podcast et à J+3 la version intégrale et le best-of sur YouTube. L’horaire du jeudi à 20 heures n’est évidemment pas dû au hasard, le mardi soir on retrouve Popcorn et le mercredi soir Underscore_, deux autres talk-shows.

jean massiet

Jean Massiet lance une campagne de financement participatif pour Backseat

Pour lancer son projet, Jean Massiet a besoin de vous. Le streamer vient de lancer une campagne de financement participatif sur Ulule afin de récolter des fonds pour financer Backseat. « En fonction des fonds récoltés, l’émission pourra perdurer jusqu’au élection législatives de juin 2022, d’une fréquence mensuelle à hebdomadaire » nous dit-on. Voici d’ailleurs les différents paliers qui seront à franchir pour financer l’émission sur Twitch :

  • 30 000€ : une émission au moins une fois par mois
  • 50 000€ : une émission toutes les deux semaines
  • 70 000€ : une émission toutes les semaines
  • 100 000€ : une émission événement en physique avec les contributeurs

Concernant les contreparties, « des dotations allant de 5€ pour un ticket de tombola jusqu’à 1 000€ pour un accès VIP à l’émission », sait-on pour l’instant. Cet argent là, il servira à :

  • 43% : production et direction artistique
  • 27% : invités
  • 17% : transport et accueil
  • 6% : équipement et technique
  • 5% : communication
  • 2% : coordination

Le lien pour participer est ici.

jean massiet