Identifier quelqu’un à travers un mur grâce à la technologie actuelle est un défi que des chercheurs de l’Université de Californie à Santa Barbara sont parvenus à relever. Avant ce nouveau système, il était uniquement possible de détecter la présence d’une personne, mais non de connaître son identité. Une technologie qui semble futuriste.

Un dispositif simple et efficace

La technologie a été baptisée XModal-ID par les chercheurs. La technique est montrée dans la vidéo ci-dessus : un récepteur Wi-Fi est placé du côté d’un mur et un récepteur de l’autre. Les ondes perçues sont ainsi mesurées, et lorsqu’une personne est détectée, sa démarche est comparée avec sa propre démarche enregistrée dans une autre vidéo. 

La principale difficulté pour l’équipe du projet était de permettre l’identification uniquement à travers les signaux reçus :

« La manière dont chaque personne bouge est unique. Mais comment capturer correctement et comparer les informations sur la démarche dans la vidéo et les signaux Wi-Fi pour déterminer si elles proviennent de la même personne ? »

Technologie Wi-Fi

Une technologie pour tou.te.s ?

La méthode utilisée par les chercheurs utilise la physique, l’informatique, les mathématiques et est donc une approche pluridisciplinaire. XModal effectue d’abord une modélisation de la personne pour ensuite tirer des informations grâce au signal Wi-Fi. De nombreux tests (1488) ont été réalisés en faisant à chaque essai varier plusieurs paramètres, pour au final obtenir une précision de 82% à 89%, comme l’explique les chercheurs :

 » Nous avons mené plusieurs expériences sur notre campus pour valider le cadre proposé. Dans ces expériences, XModal-ID identifie si la personne derrière le mur est identique à celle d’un film vidéo candidat, en utilisant uniquement la magnitude du signal reçu d’une paire d’émetteurs-récepteurs WiFi. Notre approche ne nécessite pas de données vidéo ou Wi-Fi préalables de la personne à identifier. En effet, XModal-ID n’a besoin d’aucune connaissance de la zone d’opération ou de l’identité de la personne. De plus, les zones Wi-Fi et vidéo ne sont pas les mêmes. « 

Exp1 Detection Wi-Fi

Le système pourrait donc trouver un usage dans une maison connectée pour des actions comme allumer la lumière, ou encore par les forces de l’ordre pour détecter un éventuel cambriolage.