gouvernement

Le Gouvernement reproche au Play Store et à l’App Store leurs tarifs fixes

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire s’en prend à Google ainsi qu’à Apple. En effet le gouvernement leur reproche de pratiquer et d’imposer des tarifs fixes aux applications vendues sur les plates-formes respectives Play Store et App Store.

Des tarifs imposés

Lorsque vous naviguez sur un des deux magasins d’applications, vous voyez que certaines sont payantes. En faisant plus attention, on voit que ces applications ont des prix qui se ressemblent : 0,99€, 2,49€, 3,49€, 5,99€, etc. En réalité, Google et Apple ont chacun une liste de prix dans laquelle les développeurs doivent choisir pour pouvoir publier leur application et gagner de l’argent grâce aux ventes. Une situation inadmissible pour le gouvernement Macron.

gouvernement

Bruno Le Maire réagit

« Ma responsabilité, c’est d’être garant de l’ordre public économique », estime le ministre qui se pose en défenseur des « start-up » françaises face aux Gafa. […] Lorsque des développeurs veulent vendre leur application à Google ou Apple, ils se voient imposer des tarifs. Google et Apple récupèrent les données, peuvent modifier unilatéralement les contrats avec les développeurs. Tout ça est inacceptable. […] Il y a des règles, une justice, elle doivent être respectées par tous »

C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’économie lors de son invitation dans l’émission d’Elizabeth Martichoux, sur RTL. Il a également qualifié ceci de « pratiques commerciales abusives ».

gouvernement

Le gouvernement contre les GAFA

On le voit depuis quelques temps, le gouvernement français essaie de taxer et d’attaquer les GAFA, les accusant d’avoir le monopole, d’empêcher les autres entreprises de se développer et d’enfermer les utilisateurs.

Google réagit

Cependant Google a réagit à ces déclarations, voici ce qu’un porte-parole a dit :

« Avec plus de 1000 téléchargements par seconde, Google Play est un excellent moyen pour les développeurs d’applications en Europe, de toutes tailles, dont beaucoup en France, de proposer leurs applications aux utilisateurs du monde entier. Nous avons collaboré avec la DGCCRF sur de nombreux sujets ces dernières années, y compris sur Google Play. Nous considérons que nos conditions sont conformes à la législation française et nous sommes prêts à expliquer notre position devant les tribunaux »

gouvernement

Sources :

Rédacteur motivé, passionné de jeux vidéo, de photographie et de nouvelles technologies en général.

Laisse un commentaire !