Bien que Azure propose des centaines de services, on distingue différents types de service Cloud Azure qu’on peut ranger dans des catégories. Elles sont étroitement liées au modèle de responsabilité partagé dont nous vous parlions précédemment.

Bien que cet article soit accès sur le Cloud Public Azure, il n’en est pas moins vrai pour d’autres leaders tel que AWS ou GCP.

Types de service Cloud Azure

Rassurez-vous, il y en a pour tous les goûts, mais les quatre types principaux sont :

  • IaaS (Infrastructure as a Service)
  • PaaS (Platform as a Service)
  • SaaS (Software as a Service)
  • On-premises

On voit depuis quelques temps d’autres types comme le CaaS (Container as a Service) mais nous ne nous y attarderons pas dans cet article d’autant plus qu’il est très proche de PaaS.

modèle responsabilité partagée

Infrastructure as a Service (IaaS), un des types de service Cloud préféré

C’est la catégorie avec laquelle, vous êtes probablement le plus familier si vous êtes dans la tech. C’est le type dans lequel le fournisseur met uniquement à disposition le matériel, le réseau et s’occupe de la sécurité physique. Il s’occupe également des actions de maintenance. Les machines virtuelles appartiennent à cette catégorie.

Le client est responsable de tout le reste comme mettre à jour le système d’exploitation qui tourne sur le matériel par exemple.

C’est un des types de service Cloud est le plus flexible et souvent le premier point d’entrée d’une entreprise avec un système d’information legacy et qui souhaite migrer vers le Cloud. Cette catégorie est idéale pour mettre en place du lift and shift.

Lift and shift

Le lift and shit, ou soulever et déplacer, est la stratégie qui consiste à faire migrer une ou plusieurs applications d’un environnement à l’autre sans procéder à une refonte. C’est une des premières actions lorsqu’une entreprise passe dans le cloud. Comme vous pouvez vous en douter, le laaS est donc l’un des premiers types de services utilisés lors d’une migration avant même d’envisager le PaaS ou le
SaaS.

Platform as a Service (PaaS)

Intermédiaire entre le laaS et le SaaS C’est un modèle dans lequel le fournisseur gère le système d’exploitation, les systèmes des bases de données, les middlewares, en plus de toute la partie laaS précédemment évoquée.

Il est idéal pour les développeurs qui souhaitent tester leurs applicatifs et web apps en préproduction et par la suite les mettre en production. Il offre moins de flexibilité que le IaaS mais plus que le SaaS.

Les services PaaS d’Azure les plus connus sont :

  • Azure App Services
  • Azure CDN
  • Azure Search

Sofwate as a Service (SaaS), un des types de service Cloud le plus utilisé

C’est le produit le plus complet et le plus facile à mettre en place et utiliser pour un client, mais qui offre le moins de flexibilité. Il vient en tant qu’offre tout-en-un. Le fournisseur garanti son bon fonctionnement, la maintenance et les évolutions.

En tant qu’utilisateur, c’est le produit avec lequel vous êtes le plus familier puisque vous utilisez des applications SaaS toute la journée. Attention, vous restez responsable des données hébergées sur l’outil ainsi que de sa configuration.

Quelques exemples d’applications SaaS sur Azure :

  • Outlook web,
  • Teams web,
  • Word web
  • Excel web

On-Premise (On-Prem)

Le On-Premise n’est pas un type de service Cloud même si on retrouve de plus en plus d’abus de langage dans les entreprises qui y migrent. C’est un service « sur place ». On-Prem est historiquement le mode le plus utilisé où la propre équipe de l’entreprise s’occupe de gérer le service et d’installer les outils sur l’infrastructure.

C’est littéralement le mode le plus contraignant, car vous êtes responsable de tout de A à Z : sécurité physique, logique, protection incendies, mise à jour du système d’exploitation, etc. Le prix est donc à aligner en conséquence.

Par contre, cela comporte également des avantages puisque vous contrôlez la chaîne de bout en bout. Les entreprises qui s’occupent de sujets extrêmement sensibles apprécient ce mode.

Conclusions sur les types de service Cloud Azure

IaaS, PaaS, SaaS ou On-Premise, ces types de service, non plus aucun secret pour vous. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions, tout dépend du contexte et de votre besoin. Le modèle de responsabilité partagée ainsi que les avantages et les inconvénients vous permettront de faire le bon choix stratégique.