Alors que nous passons de plus en plus d’heures assis, les standing desk s’avèrent être un allié redoutable contre de nombreux maux.

En effet, avec les nouveaux métiers du numérique, nous sommes en moyenne plus souvent et plus longtemps assis que nos ancêtres. En 2013, on comptait déjà 18 % de personnes qui étaient en position assise près de 8 heures par jour. Ces chiffres sont probablement plus importants désormais.

D’ailleurs, savoir si on est en bonne santé grâce à la tech, c’est nécessaire ? C’est la question que nous nous étions déjà posée.

Qu’est-ce qu’un standing desk ?

Un standing desk ou bureau debout (mais c’est plus sympa en anglais) est un bureau équipé d’un moteur (souvent électrique) afin de changer votre position. De ce fait, vous pouvez travailler assis puis actionner un bouton pour monteur le bureau à la hauteur souhaitée.

Pourquoi utiliser un standing desk ?

Lorsque vous êtes assis trop longtemps, vous vous exposez à différents problèmes :

  • surpoids ou obésité : en position assise vous brûlez moins de calories car vos jambes ne supportent pas votre poids.
  • diabète de type 2 : le taux de glycémie est moins bien régulé que lorsque vous alternez les positions.
  • problèmes cardiaques : la sédentarité augmente les risques de maladies cardiaques
  • douleurs au dos ou aux cervicales : votre siège ou votre écran sont souvent mal réglés.
  • mauvaise circulation sanguine

Comme nous avons conscience qu’il n’est pas toujours possible d’avoir un standing desk au bureau, voici un rappel des bons réglages à mettre en place pour éviter les problèmes précédemment évoqués.

Avantages du bureau debout

Les différents problèmes de la position assise que nous venons de citer sont balayés par le standing desk mais il y a d’autres avantages étroitement liés :

  • meilleure respiration et oxygénation du cerveau
  • plus d’énergie et meilleure humeur
  • augmentation de la masse musculaire

Inconvénient du standing desk

Le seul inconvénient que j’ai constaté est le cable management. Si vous avez un ordinateur fixe et que vous êtes maniaque comme moi, il est inconcevable que vous voyiez des fils partout. De ce fait, il faut gérer le cas où le bureau passe de 70 à 120 cm par exemple.

À part ça, c’est que du bonheur !

Installation du standing desk Flexispot

Un grand merci à Flexispot qui nous a offert son standing desk E1 pour prendre soin de nous durant nos dizaines d’heures d’écriture d’articles (déjà 5 ans).

Nous n’avons pas été rémunéré par Flexispot, le but est de vous montrer l’installation et le rendu en image.

Flexispot dans carton
Flexispot dans carton

J’ai reçu deux colis pour un équivalent d’un peu plus de 22 kg, l’un est assez imposant mais pas très lourd : c’est la planche en bois qui accueillera nos affaires tel qu’un ordinateur, une lampe, une plante, etc.
Les dimensions du plateau sont de 120 cm de large par 60 cm de profondeur, le tout avec une épaisseur de 25 mm.

Le deuxième colis est quant à lui plus petit mais bien plus lourd : il contient les pieds, les supports et le moteur.
Le châssis permet un débattement de 50 cm, ce qui vous permet de passer de 71 cm (assis) à 121 cm (debout).

L’installation est extrêmement simple et tous les outils sont fournis. J’ai mis 30 minutes. On commence par assembler les deux parties de chaque pied, c’est ce qu’on appelle le châssis. On enfile le moteur d’un pied à l’autre de manière horizontale (afin que les deux pieds grandissent ou diminuent à la même vitesse).

Pour les fans de Formule 1, ça n’est pas un moteur de course ! Le moteur est doux et puissant afin de pouvoir monter et descendre jusqu’à 70 kg. Le couple est donc important mais pas sa vitesse qui est de 25 mm/s, ce qui est largement suffisant.

flexispot à l'envers

Comme vous pouvez le voir, le bureau se monte à l’envers pour pouvoir fixer la planche aux pieds précédemment assemblés.

Et voilà le résultat final, pour 309 euros !

flexispot monté installé

Sachez que Flexispot propose de nombreuses autres options. Vous pouvez changer la couleur du plateau ou des pieds, ajouter un « vélo bureau » (siège vélo, pratique pour les hyperactifs) et pleins d’autres choses intéressantes.

Je ne peux pas vous garantir la solidité dans le temps, notamment de la centrale noire en bas à gauche du plateau et qui est exclusivement en plastique. Ceci étant dis, le tout à l’air robuste. D’autant plus que le moteur et les composants électroniques sont garantis 3 ans et le châssis 5 ans.

Point important, le moteur est peu bruyant : moins de 45 db si on se réfère à la notice.

Vente d’été 2022 : FlexiSpot jusqu’à 23% de réduction du 1er juillet au 31 juillet avec le code : BONE1 pour 18% de réduction.

Conclusion

Nous savons qu’il est compliqué pour certains d’entre-vous d’avoir un standing desk au travail mais si vous avez l’opportunité, n’hésitez pas. Quoi qu’il en soit, gardez à l’esprit que le principal est de se lever régulièrement, marcher quelques minutes et surtout d’avoir un bon réglage de siège et d’écran (pas trop haut, pas trop bas, pas trop loin de l’écran, pas trop près). Il est inconcevable que vous restiez 5 heures assis, tous les jours, pendant 10 ans…

Le bureau debout n’est qu’un moyen de travailler différemment en activant quelques muscles régulièrement.