insatiable

Insatiable : une série polémique ?

Insatiable est la série Netflix qui est sortie le 10 août dernier, mais celle-ci est déjà très critiquée et controversée, après l’avoir attentivement vue et après avoir lu des articles à son sujet, je vais ici vous donner mon avis.

Dans cet article je vais éviter au maximum le spoil

Késako ?

Avant tout, Insatiable, c’est quoi ? Il s’agit d’une série Netflix, dont la première saison est composée d’une douzaine d’épisodes d’une quarantaine de minutes chacun. C’est l’histoire de Patty, une jeune lycéenne en surpoids qui est harcelée par ses camarades, et appelé « Patty la Truie » avec des remarques sur son physique désagréable. L’histoire démarre lorsque Patty perd du poids, dû à un problème médical. Elle devient ce qu’on appelle dans le langage courant une bombe atomique, interprétée par Debby Ryan, connu pour ses divers rôles sur Disney Channel. Donc cette Patty, qui est donc devenu mince veut participer à des concours de beauté pour se venger de toutes les remarques qu’elle a subi, elle est pour cela accompagnée de plusieurs personnes.

insatiable

Quel est donc le problème avec Insatiable ?

Et bien, c’est qu’elle traite de sujet plutôt sensible, comme la grossophobie, ou encore la cause LGBT+. En effet, plusieurs personnages clés de la série se révèlent être homosexuels ou bi-sexuels. Mais la base de cette série est la transformation de Patty et sa soif de vengeance, ce qui est exprimé par le titre, « Insatiable » qui d’après Netflix signifie quelqu’un que l’on ne peut pas satisfaire. Et c’est vrai que dans la série, à presque aucun moment Patty n’est totalement heureuse, il y a toujours un problème (ça ne serait pas intéressant sinon). Le problème n’est pas le fait qu’elle traite de ces sujets, mais la façon dont elle le traite, en effet, lorsqu’on regarde au premier abord, en sortant certains extraits sortis du contexte, ils peuvent être vus comme grossophobe ou homophobe. Mais le fait est qu’il s’agit d’une série qui se définie comme une série comique, donc il y a un contexte.

Sachant que d’après moi, cette série évoque même l’inverse, en effet à un moment, Patty se rend compte que ce n’est pas parce qu’elle a perdu tous ses kilos qu’elle se sent mieux dans son corps, et que c’est même le contraire. Ou encore la scène où elle rétorque au tribunal que « Vous pensez que je mérite ça parce que je suis grosse, parce que si vous dites cela, vous dites à chaque adolescent en surpoids de la fermer et d’encaisser. ». Cela montre que même les petites moqueries, à force s’accumulent et finiront par exploser comme le fait Patty dans cette série.

insatiable

Je suis d’accord sur le fait de dire que le message peut-être mal interprété, mais seulement si on n’a pas vu toute la série ou que l’on cherche la chose qui cloche. D’un œil d’un spectateur quelconque et banal, cette série ne m’a pas choqué, et même malheureusement permis de m’identifier sur certains points évoqués. Notamment, lorsque l’on sait que cette histoire est inspirée du harcèlement qu’a vécu Lauren Gussis, la créatrice de cette série. Mais aussi celle de l’histoire de Bill Alverson, un avocat devenu coach de beauté.

Pour finir, sur cette série, d’après moi l’histoire est juste un prétexte pour faire passer un message, simple « Soyez-vous même ! ». Si vous voulez comprendre totalement ce message, je vous invite à regarder la série qui est disponible sur Netflix tant qu’il est encore temps.

Ou si vous n’avez pas Netflix, vous pouvez découvrir BlackPills, un Netflix français et gratuit !

Jeune passionné de High-Tech perdu dans la Twitosphere, de plus je suis Musicien, Gamer et Vidéaste à mi-temps (oui, trois mi-temps c’est possible…)

Laisse un commentaire !