Récemment, Hugo Décrypte et Gaspard G ont réalisé deux vidéos sur la cause étudiante ; le Gouvernement a discuté avec eux, toujours en les tutoyant. Une façon de leur parler qui n’est probablement pas anodine, mais dont on peut faire plusieurs interprétations. Mais rappelons tout d’abord les faits.

Gaspard G : « Les Meilleures Années de Nos Vies »

Ce 23 janvier, Gaspard G, créateur de contenu sur Internet et influenceur, a posté une vidéo parlant du mal que ressentent les étudiants en ces temps de pandémie et de confinement. Une vidéo dans laquelle il rappelle les difficultés de ces étudiants à court terme mais aussi à long terme ; son texte est inspiré de témoignages d’étudiants qu’il a consultés. Un long dialogue aux airs poétiques, où l’on voit Gaspard nous parler en face en noir et blanc. Sa vidéo, elle se termine ainsi :

« Nous, étudiants de France, vivons littéralement enfermés depuis presque un an dans ce qu’on nous a pourtant décrit comme, les meilleures années de nos vies. »

En quelques jours, la vidéo, publiée sur tous les réseaux sociaux, est vue plusieurs millions de fois et relayée jusque dans les médias.

L’appel de Gaspard G avec Jean Castex

Quelques jours après la publication de sa vidéo, Gaspard G appelle le Premier Ministre Jean Castex. Tout part d’un follow sur le compte Twitter du youtuber par celui du Premier Ministre. S’en suit alors une conversation en messages privés dans laquelle l’entourage de Jean Castex et Gaspard Guermonprez arrangent un appel téléphonique. Ils discutent tous les deux durant trois minutes environ ; le Premier Ministre dit vouloir « prendre le pouls » de la situation étudiante. De l’autre côté, Gaspard G insiste sur la nécessité pour les étudiants de pouvoir retourner en présentiel au moins une fois par semaine en cas de troisième confinement.

HugoDécrypte : « L’appel à l’aide de notre génération. »

Ce 31 janvier, le média HugoDécrypte publie une vidéo reprenant des messages vocaux d’étudiant exprimant leurs sentiments vis-à-vis de leur situation étudiante. Des paroles qui font parfois froid dans le dos, qui sont un « appel à l’aide », destiné à tous les Français, mais aussi à nos institutions publiques pour faire bouger les choses. Une vidéo de trois minutes relayée elle aussi massivement sur les réseaux sociaux ; elle a par exemple été vue plus de 5 millions de fois sur Instagram.

Hugo Travers et Sarah El Haïry débattent sur BFMTV

Durant l’émission Le live Toussaint sur BFMTV ce 2 février, l’influenceur médiatique Hugo Travers (derrière HugoDécrypte) a pu débattre avec Sarah El Haïry, Secrétaire d’États chargée de la Jeunesse et de l’Engangement à propos de la situation étudiante. Tous deux ont pu discuter à propos des mesures du Gouvernement et de la détresse des étudiants.

Un tutoiement de la part du Gouvernement pour les deux créateurs

Ce qui frappe lorsqu’on regarde les discussions, naturellement tendues mais posées, c’est que les deux membres du Gouvernement tutoient Gaspard G et Hugo Travers tout au long des échanges. On peut alors se demander pourquoi ces jeunes de 23 ans, tous deux diplômés en 2020 de grandes écoles sont tutoyés par des membres du Gouvernement.

La question légitime qui vient est alors : pourquoi est-ce que le Gouvernement tutoie ces personnalités du web ? On pourrait d’abord se dire que c’est parce qu’ils sont jeunes, mais ils ont tous les deux 23 ans et sont diplômés de grandes écoles.

D’ailleurs, dans les interventions des étudiants dans les médias et dans leurs interactions avec des membres du Gouvernement, qu’ils soit syndiqués, élus ou non, ils sont toujours vouvoyés. Alors pourquoi pas Gaspard G et Hugo Travers ? Cela semble précisément toucher ces deux personnes là.

Vient alors un sentiment d’infantilisation des deux jeunes hommes : on les prend pour des enfants qui ont crié un bon coup et on se met à les écouter, pour qu’ils soient content. Pour que les jeunes soient contents et aient le sentiment d’être écoutés. D’ailleurs, dans sa seconde vidéo, Gaspard G dit ceci :

« Je suis quand même curieux de cet appel, je me dis « tiens, je me fais convoquer par le CPE, qu’est-ce que veut bien me vouloir le Premier Ministre ? »

Le Gouvernement pointé du doigt pour le tutoiement d’Hugo Travers

Hugo Travers, après sont passage sur le plateau de Bruce Toussaint a partagé la séquence où il débat avec la Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement publiée sur le compte Twitter de BFMTV. Evidemment les réactions ne se sont pas faites attendre : entre langue de bois, irrespect d’Hugo Travers, etc. mais également le tutoiement. Petit florilège :

Il est en fait difficile de savoir pourquoi ces deux influenceurs/créateurs sur Internet se sont faits tutoyés par ces deux membres du Gouvernement. Calcul stratégique de décrédibilisation ou maladresse, difficile de savoir finalement ; nos institutions publiques ne dialoguent que depuis peu avec ces nouveaux personnages médiatiques. Cependant une chose est sûre : ils n’ont pas à être tutoyés de la sorte.