Dès lors qu’on décide de créer un site internet, la question de l’hébergement va se poser. C’est en effet l’élément le plus important d’un site web : sans lui… pas de site ! C’est aussi l’hébergement qui fait toute la différence entre un site web dynamique et disponible, et un autre qui sera rapidement jeté aux oubliettes. Le choix d’un hébergement pertinent pour son site internet est donc crucial. Face au foisonnement des offres actuelles en matière d’hébergement, vous pouvez vite vous perdre. Découvrez dans ce guide vers quelles solutions d’hébergement web vous tourner en fonction de votre situation !

Quel type d’hébergement web choisir ?

La première chose à faire pour bien choisir une solution d’hébergement est de comprendre les différents types d’hébergement qui existent. On distingue 4 types d’hébergement :

L’hébergement mutualisé ou partagé

Comme son nom l’indique, le principe de ce type d’hébergement est de partager un même serveur avec de nombreux autres sites web. Ce choix est avantageux dans la mesure où il permet de mutualiser les coûts, néanmoins, il ne peut pas convenir à tout le monde. Comme l’espace de stockage est partagé, les besoins ne doivent pas être trop importants, car il peut y avoir des lenteurs de chargement au moment des pics de fréquentation. Un site plus gros que le vôtre peut phagocyter temporairement les ressources du serveur et vous ralentir.

Ce type d’hébergement convient notamment aux débutants qui n’ont pas encore un trafic important sur leur site ainsi qu’aux sites vitrines de TPE ou PME.

hebergement-solution-internet

L’hébergement dédié

Le principe de l’hébergement dédié est de louer un serveur pour vous tout seul, avec un système d’exploitation propre. Ceci est particulièrement intéressant non seulement en termes de sécurité pour votre site, mais aussi en termes de performances. L’hébergement dédié est recommandé pour les sites à haut trafic, comme les sites d’e-commerce et possédant de nombreuses fonctionnalités telles que le paiement en ligne.

Avec un hébergement dédié, vous offrez à vos visiteurs un bon confort d’utilisation, avec une bonne disponibilité. Un autre avantage de ce type d’hébergement est que vous pouvez y héberger plusieurs sites dans la mesure où l’espace vous appartient. Bien sûr, la contrepartie en est le coût plus onéreux, entre 50 € et 70 € par mois.

L’hébergement Cloud

Offrant encore plus de flexibilité et de puissance que l’hébergement VPS, l’hébergement dans le Cloud se rapproche du principe de l’hébergement mutualisé à la différence qu’il n’est pas limité par un seul serveur physique, mais rattaché à plusieurs serveurs virtuels. Ceci vous permet d’allouer encore plus de ressources « à la carte ». Autrement dit, vous pouvez augmenter ou réduire les ressources selon vos besoins.

Il s’agit de loin de la solution d’hébergement la plus performante du marché, car elle offre la qualité de service la plus haut de gamme, et ce à un coût plus abordable que le VPS. C’est un secteur disputé aujourd’hui par de nombreux hébergeurs comme PlanetHoster, qui propose à travers son offre HybridCloud un serveur dédié et des services cloud.

L’hébergement VPS ou serveur privé virtuel

L’hébergement VPS constitue un juste milieu entre l’hébergement partagé et l’hébergement dédié. Le serveur physique est subdivisé en machines virtuelles, qui vont agir comme des serveurs dédiés totalement indépendants. Ainsi, comme dans l’hébergement partagé, plusieurs clients se partagent un serveur, sauf que chacun dispose d’une machine virtuelle avec une capacité de stockage et un contrôle plus important, comme dans l’hébergement dédié. Les hébergeurs VPS proposent généralement un stockage SSD haute vitesse ou des disques SSD, et la possibilité de faire des mises à jour logicielles ou d’apporter des correctifs.

L’hébergement VPS offre des possibilités d’évolution plus flexibles que l’hébergement dédié, dont l’évolution est plus statique. Il convient notamment aux entreprises qui sont amenées à progresser rapidement.

Que penser des offres d’hébergement gratuites ?

Tout comme il existe des solutions de création de site web gratuites, il existe aussi des offres d’hébergement gratuites. Il faut se méfier de ces offres, car elles peuvent être dangereuses pour votre entreprise. Elles n’offrent pas la même qualité de service que les offres payantes : fonctionnalités limitées, lenteur de chargement, pas de support technique, pas de possibilité de sauvegarde, etc. Elles peuvent aussi présenter des risques pour votre activité, comme la perte ou la fuite de données.

De plus, comme ce type d’hébergement se rémunère via les publicités, vous risquez de voir votre site encombré de bannières. Donc, ce type de solution d’hébergement n’est pas recommandé.

Choisir un hébergeur pour son site web

Le choix d’une offre d’hébergement dépend d’un certain nombre de critères :

L’assistance technique

Il arrive souvent qu’un site soit indisponible. Cela peut avoir de mauvaises conséquences sur votre entreprise : baisse du trafic, mauvaise image, messagerie indisponible, encombrement du service réclamations, etc. Un bon hébergeur doit vous offrir un support technique disponible 7 jours/7. Il doit vous fournir de l’aide à tout moment et proposer un délai d’intervention rapide.

La sécurité

Un bon hébergeur doit aussi proposer des fonctionnalités permettant d’assurer la sécurité de vos données et de votre activité, telles que la sauvegarde automatique de votre site, le cryptage des données et la sécurisation du datacenter, par un onduleur ou un groupe électrogène par exemple afin de pallier les coupures de courant.

L’évolutivité de l’hébergement

Il est important de choisir un hébergeur qui s’investit dans la recherche et l’innovation et qui vous donne la possibilité de mettre à jour votre site facilement. Vous pouvez de cette manière vous adapter à la croissance de votre site, et élargir votre espace sans impact sur le fonctionnement de celui-ci.

L’espace de stockage et la bande passante

Votre hébergement doit répondre exactement aux besoins de votre site. L’espace de stockage ne doit être ni trop grand, ni trop limité. Si votre site ne contient aucun contenu média, un espace de 100 Go suffit amplement.

La bande passante désigne la quantité d’informations émises par votre hébergement durant un mois. Elle dépend donc du trafic sur votre site. La bande passante doit normalement augmenter quand l’espace de stockage augmente aussi.

Vitesse et localisation du serveur

La vitesse joue un rôle essentiel, car elle garantit aux internautes un meilleur confort d’utilisation, et pour vous, un meilleur référencement sur les moteurs de recherche. Par ailleurs, il est conseillé de choisir un hébergeur qui possède des serveurs dans le pays cible. Autrement dit, si votre cible est française, vous devez choisir un hébergement français pour vous assurer de respecter le RGPD.

N’oubliez pas que la localisation du serveur est un critère SEO avéré, même si ce n’est pas le critère le plus important.