columbine

Columbine, Internet et les jeux vidéo dans Enfants Terribles

Columbine est un groupe de rap très attaché à la culture d’Internet et des jeux vidéo, qui ponctue leur morceaux dans des références parfois complexes, en montrant l’ennui qu’on peut ressentir pendant l’adolescence, notamment dans l’album Enfants Terribles.

Avant de lire cet article, je vous invite à lire celui que j’ai écrit concernant l’album précédent, Clubbing for Columbine.

Columbine, c’est quoi ?

Columbine, à la base, c’est un lycée américain dans lequel le 20 avril 1999 a eu lieu une fusillade, commise par deux élèves, Eric Harris et Dylan Klebold. Ils ont tué douze élèves et un professeur et en ont blessé 24. Cette fusillade a inspiré le Gus Van Sant, qui a réalisé le film Elephant, sorti en 2003 qui retrace la fusillade. C’est une des inspirations principales du groupe Columbine.

Ce groupe est un collectif de hip-hop et de rap français originaire de la banlieue de Rennes. Columbine est composé de Lujipeka, Foda C, 
Chaps, Chaman, Sully, Yro (aussi connu comme Charles Vicomte), Lorenzo (également connu comme Larry Garcia), Sacha et de leurs DJ, KCIV et Skuna. Le groupe est cependant principalement porté par Lujipeka et Foda C.

Le groupe a, à l’heure actuelle, réalisé trois projets principaux : Clubbing for Columbine (2016), Enfants Terribles (2017) et Adieu Bientôt (2018). C’est donc sur les morceaux d’Enfants Terribles que bous allons nous appuyer.

columbine

Enfants Terribles, le deuxième album de Columbine

Enfants Terribles est le deuxième album du groupe, composé de treize morceaux et sorti le 21 avril 2017, soit il y a environ trois ans. Certifié disque d’or en décembre 2017, il a été produit sur les labels VMS et Initial Artist Services. Un projet plus personnel pour les membres du groupe, porté par Lujipeka et Foda C pour les paroles, plus introspectif et plus profond. Les sonorités sont également plus rock, plus jazz. Cela n’empêche en rien l’exposition du lien d’Internet et des jeux vidéo avec Columbine, comme nous allons le voir.

enfants terribles

La solitude exprimée à travers les jeux vidéo

Dans le morceau College Rules, Foda C dit :

« Alakazam comme seul ami »

Alakazam étant un Pokémon, c’est évidemment une référence au morceau Les Prélis dans lequel il dit : « Roucarnage comme seul ami ». Alakazam est donc son seul ami, virtuel. De plus, il a du trouver quelqu’un avec qui échanger Kadabra avec un autre joueur, seule façon de l’obtenir. Enfin, Alakazam résonne bien avec « à la casa », à la maison, là où il joue, enfermé chez lui.

Plus loin dans le morceau, Lujipeka dit :

« La Xbox réchauffe la pièce »

Quelques vers avant, il dit qu’il ne va plus en cours, il passe donc tout son temps dans sa chambre à jouer à la Xbox. Le fait qu’elle réchauffe la pièce indique que soit il a des problèmes d’argent, soit il n’y a personne d’autre à part lui, il est seul.

Autre vers sur les jeux vidéo, plus différent cette fois-ci, de Chaman dans Été triste :

« Fais tourner la manette à la fin d’la partie »

Il reste chez lui à jouer à la console, au lieu de voir des filles, comme le suggère la phrase précédente : « J’tai pas rappelée mais j’tai pas oubliée ». Autre interprétation, cela peut être le fait de faire fumer un joint chacun son tour. Les jeux vidéo lui montent à la tête :

« Saut de l’ange au bout du pont »

Le « saut de l’ange » est une action possible dans Assasin’s Creed, cela désigne un saut fait de haut où l’on écarte les bras, toujours pour arriver dans du foin, un symbole de la saga.

La séduction 2.0 selon Columbine

Dans Woohoo, au refrain, Foda C dit :

« Ça va matcher entre nous »

C’est une reprise du « match », ce qui se passe quand deux personnes se likent sur Tinder. Ensuite, Lujipeka dit :

« j’la poke juste Elle répond pas pourtant elle a lu l’message, y’a marqué vu »

Le « poke » étant une action possible avec un ami sur Facebook, ce qui lui envoie une notification. Lujipeka a envoyé un message à une fille qu’il a envie de côtoyer, elle a vu le message mais elle ne répond pas, ce qui le met dans un état de malaise. C’était le même problème qu’Angèle avait dans son morceau Je veux tes yeux.

columbine

La volonté d’être isolé, de ne pas être connecté

Si Columbine parle de l’isolement « subi », les membres souhaitent également s’isoler volontairement, comme le déclare Foda C dans Été triste :

« Là où j’vais y’a pas d’réseau »

Il se rend dans un endroit où il n’y a pas de réseau, afin de se couper de la société. Cela peut également être quelque chose de subi car il part peut être en vacances, il n’aura pas de réseau donc.Toujours dans le même morceau, voici ce que Sully dit :

« J’veux plus répondre aux messages
Jette ton portable à la poubelle

Il est devenu dépendant émotionnellement d’une fille, il lui demande donc de jeter son portable afin qu’il ne puisse plus communiquer avec elle, cela lui fait peur.

Cette volonté peut également être « plus simple » et faire référence à un trafic de drogue, même si cela peut rester amoureux, comme poru Foda C dans 1000 :

« Brise en deux ta carte SIM, moi j’brise la mienne
Brise ta carte »

Il demande à quelqu’un de casser sa carte SIM, il va faire pareil, afin de ne plus être localisable, il veut être isolé. C’est ce qui se confirme par Lujipeka dans Dans ma chambre :

« Faut qu’j’casse ma puce, y’a trop d’gens qui m’écoutent »

Là, il n’est plus question de fille, mais bel et bien de trafic de drogue, il casse sa « puce », sa carte SIM, afin que personne ne l’écoute, surtout pas la police.

carte sim cassée

La musique piratée, les films en streaming et le piratage de logiciels sur Internet

Columbine parlait beaucoup de piratage dans Clubbing for Columbine, ici aussi ce sera le cas, comme dans le couplet de Foda C dans Été triste :

« Et dans ce torrent de violence j’emporte avec moi
Tous les artistes de mon baladeur MP3 « 

Il parle en effet des torrents, qui sont des protocoles de transfert de fichiers de pair à pair, qui permettent de facilement partager des fichiers, donc de la musique. Foda C parle donc de la musique qu’il a téléchargé sur une plate-forme de Torrent.

Dans le morceau Dans ma chambre, à la fin Lujipeka dit :

« Des films en streaming dans ma chambre »

Il regarde sûrement des films en streaming de façon illégale, car il n’a pas d’argent. Cela peut également faire référence à des films pornographiques.

Dans le dernier morceau, qui est Château de sable, un solo de Lujipeka, il dit :

« J’avais 15 ans, j’ai craqué mon premier logiciel de son pour tromper l’ennui »

C’est une référence évidente à la punchline de Foda C dans Les Prélis : « j’ai cracké tous les logiciels de son », toujours pour tromper l’ennui et la solitude. Le terme « premier » sous-entend qu’il y en a eu d’autres qu’il a piraté.

Le succès n’est pas important mais ils le veulent

Dans le morceau Les caméléons, Foda C dit :

« Qu’est-ce qu’on attend pour vivre ?
Connaître un milliard de vues, un milliard de rues »

Il veut dire par là que le succès n’est pas indispensable dans sa vie, qu’il peut en profiter sans faire beaucoup de vues sur ses clips sur YouTube. Ce n’est pas important, si bien que beaucoup de messages de fans sur les réseaux sociaux restent sans réponse comme en parle Lujipeka dans 1000 :

« vos messages sans réponse »

Si le succès est quelque chose qui n’est pas forcément important pour Foda C, il le veut quand même, comme il l’exprime dans 1000 :

« J’regarde le compteur d’abonnés s’envoler
On fait du stop sur la route du succès
J’ai pris l’volant, le chauffeur roulait beaucoup trop lentement »

Il contemple les statistiques de ses réseaux sociaux, de sa chaîne YouTube s’envoler. Il se défend de la « facilité apparente » de l’évolution du compteur d’abonnés en utilisant la métaphore de l’auto-stop, qui dit qu’il a eu du mal, même si maintenant c’est lui qui set au volant. Dans Château de sable, Lujiepak dit :

« La fame, j’m’en tape
J’suis pas beau en selfie »

La « fame » désigne en anglais la célébrité, chose qui n’est pas importante pour lui et qui de plus a des inconvénients : il se fait accoster dans la rue, ses fans lui réclament des selfies (afin de les poster sur les réseaux sociaux pour certains), mais lui ne se trouve pas beau. En réalité son seul objectif est sa musique :

« J’suis là, j’fais d’la musique, j’lis pas les commentaires »

La musique est finalement la seule et unique chose importante pour lui, les avis dessus ne lui importent pas.

lujipeka

L’amour à travers les jeux vidéo

Dans Les caméléons, Foda C parle à une fille qu’il fréquente :

« Elle veut m’embrasser, mais elle s’auto-censure
C’est trop dur pour toi ?
Change la difficulté, dans le menu »

Cette fille n’ose pas l’embrasser, Foda C lui conseille donc de « changer la difficulté dans le menu », comme on peut le faire dans un jeu vidéo, afin de lui rendre la vie plus facile et moins prise de tête. Voici ce qu’il se passera s’il y arrive :

J’ai finis le jeu à 100%

Il prend donc sa relation comme un jeu, et lorsqu’il aura tout accompli, il aura finis le jeu à 100%, comme on peut finir un jeu vidéo entièrement. Cela prend cependant du temps et de l’investissement, ce qu’il est prêt à donner pour cette fille.

jeu à 100%

Conclusion

Dans Enfants Terribles, les jeux vidéo et Internet sont source de références afin d’exprimer plusieurs sentiments éprouvés par les membres de Columbine, notamment la solitude, l’amour et le succès. Bien sûr, il y a d’autres références à Internet et les jeux vidéo dans l’album, mais j’ai choisi de ne traiter que les exemples les plus intéressants. Enfants Terribles est un album plus poussé que le précédent, avec plus de prise de tête dans musicalité, les paroles et l’image (des clips) ; une vraie prise de maturité du groupe Columbine. Dans un prochain article (peut être), nous verrons tout cela dans l’album suivant, Adieu Bientôt.

Pour les analyses des morceaux de Enfants Terribles, je me suis aidé des annotations faites par la communauté sur le site Genius.

Si cela vous intéresse n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à ce que pense Nekfeu de ce qu’il appelle la « Réalité augmentée« .

Enfin, si vous souhaitez en apprendre plus sur Enfants Terribles, je vous conseille la vidéo de la chaîne Le Règlement :

Laisse un commentaire !